Les Sims vont avoir leur propre compétition télévisée

Inscrivez-vous sur Amaz'Sims

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Les Sims vont avoir leur propre compétition télévisée

Inscrivez-vous sur Amaz'Sims

Voulez-vous vous connecter maintenant pour accéder à nos centaines de concours, tutoriels et autres contenus ?


description[En Pause] Un chemin infernal d’un adolescent Empty[En Pause] Un chemin infernal d’un adolescent

more_horiz
[En Pause] Un chemin infernal d’un adolescent Titre10

Les chapitres :

Le prologue : L'histoire
Chapitre 1 : Le bouleversement du lycée
Chapitre 2 : La discrimination et l’impossible
Chapitre 3 : Le noir et l'arc-en-ciel - Première partie
Chapitre 3 : Le noir et l'arc-en-ciel - Deuxième partie
Chapitre 4 : Le moment de vérité (à venir)
Chapitre 5 : Le nouveau départ (à venir)

Introduction :

Spoiler :

Cette histoire sera mise en scène avec « Les Sims 3 », mais pour quelques chapitres. Une longue écriture qui m’attends et j’essayerai de faire une histoire sans fin.

Prologue :

Je m’appelle Julien Golding, je vis dans une ville lointaine des États Unis, je vais vous raconter une lourde histoire que j’avais gardée dans ma tête depuis mon adolescence. Il n’est pas facile de l’oublier, difficile de vous raconter dès mon adolescence :

J’étais au lycée où je me sentais seul, mais j’ai eu un grand cœur. J’avais 17 ans et demi et j’étais en Terminale pour préparer mes prochaines études. Je recevais de très bonnes notes. Je vous présente dès à présent ma famille : Mon père, 45 ans, technicien à Los Angeles, marié à 40 ans. Il pense qu’à ma mère décédé par un accident de voiture en allant à News York. Ma belle mère, 42 ans, elle est une assistante de Bill Gates chez Microsoft, elle me parlait de lui tout les soirs. Son souci, c’est que ses repas sont immangeables, mais elle faisait de son mieux pour les cuisiner. Mon frère, 12 ans et demi, il faisait que s’amuser dans sa chambre avec son meilleur ami, mais ses études, il reçoit que des mauvaises notes. Je lui fais cours. Ensuite, mon demi-frère, 10 ans, jaloux et agressif. Il rapportait toujours à sa mère dès qu’on fait quelque chose de mal.

Mes amis, Lucien, mon meilleur ami, blond, 17 ans et c’est le consommateur du groupe, il ne dépense que la totalité de son argent qu’il gagne. Léo, le plus petit de la classe, lui c’est l’intello de la classe après moi. Antoine, c’est l’ami le plus sympas du groupe, ah oui, j’oublie, nous restons toujours ensemble quand on est au lycée. Mais le problème d’Antoine, c’est qu’il a battu le record de la plus mauvaise moyenne du lycée.

Cette histoire que je vais vous raconter, c’est une très lourde histoire, la plus lourde de tout le lycée.

A suivre…


Dernière édition par Caroline le Lun 24 Déc - 9:24, édité 15 fois (Raison : Ajout des chapitres)

description[En Pause] Un chemin infernal d’un adolescent EmptyRe: [En Pause] Un chemin infernal d’un adolescent

more_horiz
Hey !

Une histoire d'ado à venir, c'est une bonne chose, mais juste un détail entre autres, fait gaffe à ton contexte, en plaçant ton histoire aux Etats-Unis, il faut que tu fasses gaffe à quelques détails, le système éducatif n'étant pas du tout le même, une Terminale correspond au 12th grade, et y a pas de moyennes à proprement parler, car ils sont notes avec des lettres Wink

Bonne chance pour la suite.

Dernière édition par Poupoule le Ven 14 Oct - 20:59, édité 1 fois

description[En Pause] Un chemin infernal d’un adolescent EmptyRe: [En Pause] Un chemin infernal d’un adolescent

more_horiz
J'ai du adapté au système éducatif. Mais sinon, merci.

Merci pour ton avis.

description[En Pause] Un chemin infernal d’un adolescent EmptyRe: [En Pause] Un chemin infernal d’un adolescent

more_horiz
Après un ou deux mois, je vous met le chapitre 1
[En Pause] Un chemin infernal d’un adolescent Chap_110

C’est un matin, un beau matin ensoleillé, j’ai marché jusqu’au lycée à pied, d’habitude, c’était le bus, mais comme c’est un très jolie matin, que ma belle mère m’offrait un délicieux petit déjeuner. J’ai reçus un coup de téléphone, c’était mon rédacteur en chef du journal du lycée, Mr Brunnor, il est sympa mais énorme et effrayant. Il me demandait :

- Avez-vous terminé votre rédaction ? Je voudrais la recevoir !
- Vous l’aurez au plus vite, je l’ai terminé ce matin. Réponds-je en souriant devant un jeune homme.
- C’est un dossier ou un article d’actualité, dit-il en m’insistant à me donner une réponse.
- C’est un dossier sur les suicides de la sexualité, le lycée m’a posé plusieurs questions.
- Euh… Je vous raccroche, j’ai une urgence !

Enfin, il me raccroche, je suis devant le lycée. Bon, je vous présente Cyprian, c’est le jeune homme que je le salue tout les matins, il est attiré par les filles tellement qu’elles lui disent qu’il est « beau comme un Dieu ». Quand il me sourit devant le lycée, après qu’il consomme un croissant dans la boutique « Paris in France », je sursaute.
C’est Antoine, il me saute sur moi, il me salue et me dit :

- J’ai du envoyer ton petit déjeuner chez ta belle mère, comme ça tu pourras venir plus tôt au lycée, j’ai un truc important à t’annoncer.
- Bon, allons rejoindre la bande, réponds-je.
- Bon, d’abord, ne me dis pas encore ce mot !

Donc, il faut savoir qu’il trouve une copine tout les mois et la quitte le mois suivant. Il me fait penser dans « Les milles et une nuit ». Mais on oublie, c’est les autres de la bande qui me saluent et Léo me donna la clé verte, la clé USB :
- Tiens, je voudrais te remettre ceci, rend le à Mr Brunnor.
- Je lui remettrais… Bon Antoine, c’est quoi ton truc super important de nouveau, insiste je à Antoine.
- Alors, j’ai une… Une… Répond-il.
- Encore !

Le champion de la mauvaise moyenne se met à se vexer, mais il nous reprend :
- Bon, celle là, c’est une des plus belles, une des plus fortes que je n’ai jamais vu. Je pense rester avec elle pour toujours. C’est Elodie, la fille du principal.
- Ah, ok ! c’est au tour de Léo de prendre la parole. Tu nous la présenteras.

Dès qu’on rentrait dans un couloir remplie d’élève et de casier, les casiers sont étroits et petits. Mais on arrive de tout mettre à l’intérieur. La sonnerie se met à sonner, et j’aperçois le jeune homme, Cyprian, accroupis à terre et pleurant. J’essaye de le consoler, mais, il me repousse. Un de ses amis, Diego me signal une chose que la classe le savent depuis ce matin :

- Attention… ne le fréquente pas avec lui…
- Pourquoi ? Je lui réponds en commençant à me mettre en colère.
- Le lycée saura plus tard la vérité… Mais toi, tu l’apprendras maintenant ! Il est gay.

Le moment où j’apprends quelques choses surprenantes, ça fait depuis huit ans qu’il n’y avait pas d’élèves ayant une orientation sexuelle différente. C’est là, ou je vois aussi pour la première fois Cyprian se lever rougis et met à frapper Diego. J’ai essayé de les séparer, mais Mr Marwin, professeur de la science et social s’est intervenu. J’ai dû expliquer à Marwin :
- C’était Diego qui l’avait cherché.
- Toi Diego, tu viens avec moi ! Répond-il en hurlant.
- Monsieur, faites moi un mot, je l’emmènerais chez la proviseure adjointe, Cyprian est victime d’une homophobie.

Le professeur à insister aux élèves de revenir dans leur salle de classe respective et il me donna un mot pour aller à la direction du Lycée. C’est Mme Schmitor, directrice adjointe, sympas et sévère. Elle me demande :
- Pourquoi êtes-vous là ?
- Une homophobie, je vais vous expliquer tout ça.

Dans le bureau de la direction adjointe, une visite surprise du proviseur et il demande de vérifier le dossier de Cyprian et Diego. D’après mes lectures des lèvres et des expressions, je me dis :
- Il nous cache quelques chose ».

A suivre…


Commentaire : L’éducation américaine est adaptée à l’éducation Française. « Paris In France » est une boulangerie fictive. Ne le chercher pas aux USA.

Dernière édition par SimsJer le Jeu 15 Nov - 18:22, édité 3 fois

description[En Pause] Un chemin infernal d’un adolescent EmptyRe: [En Pause] Un chemin infernal d’un adolescent

more_horiz
C'est un bon début, malgré quelques fautes. Smile

description[En Pause] Un chemin infernal d’un adolescent EmptyRe: [En Pause] Un chemin infernal d’un adolescent

more_horiz
Merci El !

description[En Pause] Un chemin infernal d’un adolescent EmptyRe: [En Pause] Un chemin infernal d’un adolescent

more_horiz
Euh, ah ouais, j'ai oublié, déjà sans images on ne sait pas trop si c'est une histoire Sims ou une fiction pas Sims ! Neutral

EDIT: Ah bah euh, désolé, je viens de voir le premier message, j'ai rien dis. Smile

description[En Pause] Un chemin infernal d’un adolescent EmptyRe: [En Pause] Un chemin infernal d’un adolescent

more_horiz
Oui, El. Je ferais une ou deux photos prochainement. Mais là, c'est le Chapitre 2 qui sort.
Rappel "je" = Julien

[En Pause] Un chemin infernal d’un adolescent Chap_210

Le soir, de retour chez moi après une longue journée et du rapport du demi-frère, j’ai dû recevoir une lettre judiciaire d’on la réponse du verdict.

Il y deux ans, j’ai été poursuivie judiciairement, soit disant que j’ai volé une voiture. Bref, j’ai décidé de l’oublier ce cauchemar.

Au diner, avant les devoirs, j’ai discuté de la journée ensuite avec ma belle-mère, on a débarrassé la table et j’ai dû finir un autre article pour le journal suivant. J’ai sauté dans mon lit, après la douche quotidienne.

Le lendemain, même heure, j’ai reçu le même petit déjeuner et j’ai pris la route vers l’école. Mais ce matin-là, je ne voyais pas Cyprian. Il s’est trouvé dans le couloir. Heureusement que le lycée n’est au courant de rien, même pas de ce sujet. D’habitude le lycée connait un scoop en deux seconde.

Je me suis mis à coté de Cyprian et je lui ai parlé :

- Il faut comprendre et compromettre que dans notre monde il y a un côté diabolique qui savent diffuser une vie privé, mais je suis de l’autre côté. Mais c’est vrai qu’il n’est pas facile de vivre avec des décisions qui ne sont pas facile à prendre.
- Je le savais. Julien, tu connais la fille du proviseur.
- Oui, Elodie. Que s’est-il passer ?
- C’est son demi-frère.
- Qui ???
- Laisse tomber, tu ne comprendras pas.

Je l’ai insisté à me donner une réponse mais il finit par se lever et rentrer chez lui. J’ai dû finir la journée avec une convocation du principal. C’était pour parler de la décision du sort de Diego et on a parlé de Cyprian. Une surprise qui attend.

Le soir même, au retour de la maison, je suis allé chez Cyprian pour parler de la nouvelle. Mais une autre surprise qui m’attendait.

C’est le moment de vérité de Cyprian. Dès qu’il est rentré chez lui, il a commencé à discuter avec sa mère :
- J’ai une révélation à te faire.
- Tu as une petite amie ? Répond-elle
- Non, ce n’est pas ça. En ce moment j’ai eu des soucis au lycée, et je préfère te le dire avant que…
- Tu as fait une connerie au lycée ? La mère a interrompu son fils comme si elle était surprise.
- Non, ce n’est pas ça ! Écoute-moi pour une fois. Voilà.

C’est au moment où le père de Cyprian qui rentrait, le chef de l’institut des laboratoires des Etats Unies, scientifique et brillant comme son fils. Comme d’habitude, il entre chez lui avec un grand sourire et salue la famille. La mère lui demande d’écouter Cyprian avec elle, sa révélation. Comme d’habitude, le père reste attentif à son fils avec son expression d’un dictateur :

- Voilà, papa et maman, je sais qu’il va avoir un choc dans la famille. J’ai fait un choix de mon orientation sexuel.

Rien ne surprend la famille jusqu’au père lui répond :

- Tu es bisexuel ?
- Non, pire que ça !... Je suis Gay !

Surprise dans la famille, la mère commença à comprendre de l’orientation de Cyprian et elle lui regarda comme qu’elle le protégeait. Mais c’est le père, il faut le connaitre. Il souhaitait que son fils se marie avec la jeune fille : Cecilia de la Niçoise, et qu’il devenait un grand scientifique de tous les temps. Mais là, c’est la rage qui envahit dans la famille comme qu’il y avait une invasion de poison dans une mer.

Le père s’exclama de façon coléreuse que sa femme sursautait :

- Comment tu peux prendre une décision aussi pareille ?
- Mais…
- Il n’y a pas de « mais ».

Il se leva, courra après Cyprian, et le bouscula jusqu'à la fenêtre qui se trouve au bout de la cuisine. Il le prit et le frappa sur sa figure jusqu’au sang qui coule sur le jeune garçon. La sonnerie sonna et le père continua à le frapper.

C’était moi à la porte, je suis entré comme un fou, j’ai dû attraper le père de Cyprian et je l’ai bousculé. Je lui ai crié sur lui :

- Ce n’est pas comme ça qu’on résolut une affaire !
- Ce jeune homme ne doit pas être comme il est ! Me répond-il
- Je n’ai rien à foutre père ! Reprend Cyprian.

Je voyais son visage coulé de sang :

- Vous avez vu ce que vous avez fait à Cyprian.
- Je n’ai rien à foutre, il ne doit pas être dans notre société, répond en criant. En regardant Cyprian et en hurlant : Dehors, toi !

Cyprian s’est levé, j’ai essayé de l’accompagner, mais il ma bouscule. La mère s’est mise à pleurer comme une madeleine. J’ai demandé à la mère quelques affaires de Cyprian, il restera chez moi pour quelques temps. J’ai regardé le père, et je suis sorti. La mère m’a donné les affaires de Cyprian, et je suis rentré chez moi avec lui. Je lui ai dit qui sera traité normalement dans ma famille.
Je suis allé voir Cyprian, pour lui annoncer les nouvelles, mais j’ai préféré de les donner le lendemain. Mais je vais vous raconter la conservation entre le proviseur et moi.

A seize heures, j’étais devant le bureau du proviseur. Il me salua et m’exclama :

- Voilà, Diego sera suspendu pour deux semaines, mais ne parlons pas de lui, mais du jeune homme. Comment-s’appelle t-il ?
- Cyprian ?
- Oui, voilà ! Je voudrais savoir, s’il va bien.
- Il va bien pour le moment, il ne sent pas en sécurité.
- Ce que je voulais parler. Pour cela, j’ai pris une décision, ça sera pour son bien.
- Et ?
Après les mots que le proviseur qu’ils sortaient de sa bouche, j’ai enfin compris et j’ai été surpris.

A SUIVRE…


La suite pour bientôt. Inventez là Smile

Dernière édition par SimsJer le Jeu 15 Nov - 18:23, édité 3 fois

description[En Pause] Un chemin infernal d’un adolescent EmptyRe: [En Pause] Un chemin infernal d’un adolescent

more_horiz
Je viens de tout lire, j'ai eu un peu de mal avec ton style d'écriture, il y a quelques tournures de phrases étranges, mais on comprend ce que tu veux dire. Fait attention de ne pas aller trop vite, j'ai l'impression que si tu continues comme ça, l'histoire sera très bientôt terminée. Essaye par exemple de décrire un peu plus l'ambiance entre les personnages, leurs sentiments. Dans la trame que tu as choisis, je pense que ça pourrait beaucoup apporter.

Il y a aussi quelque chose que je ne comprends pas, qu'entends-tu par "Inventez-là" ? scratch

____________________________
[En Pause] Un chemin infernal d’un adolescent 598985lbdlc10 [En Pause] Un chemin infernal d’un adolescent 362116icanel10 [En Pause] Un chemin infernal d’un adolescent 144856icolt10 [En Pause] Un chemin infernal d’un adolescent 229564icomd10

description[En Pause] Un chemin infernal d’un adolescent EmptyRe: [En Pause] Un chemin infernal d’un adolescent

more_horiz
Merci Puppets pour ton avis.

Oui, je voulais dire inventez la suite.

description[En Pause] Un chemin infernal d’un adolescent EmptyRe: [En Pause] Un chemin infernal d’un adolescent

more_horiz
Tu veux donc créer une histoire collective ? Il faudrait le préciser plus explicitement, apporter des contraintes et diriger les futurs auteurs pour que tout soit logique. Wink

____________________________
[En Pause] Un chemin infernal d’un adolescent 598985lbdlc10 [En Pause] Un chemin infernal d’un adolescent 362116icanel10 [En Pause] Un chemin infernal d’un adolescent 144856icolt10 [En Pause] Un chemin infernal d’un adolescent 229564icomd10

description[En Pause] Un chemin infernal d’un adolescent EmptyRe: [En Pause] Un chemin infernal d’un adolescent

more_horiz
Ton histoire est sympa, mais relis toi bien avant, car des fois on comprend pas du premier coup ^^
Le mieux serait que tu trouve un correcteur, et ton histoire serait encore plus agréable à lire Smile

description[En Pause] Un chemin infernal d’un adolescent EmptyRe: [En Pause] Un chemin infernal d’un adolescent

more_horiz
Hello,

je sais que je ne suis pas souvent sur le forum, mais en ce moment, j'ai pleins de choses à faire qu'il faut que je m'organise.
Voilà, je vous mat la suite de l'histoire. Comme il me manque du temps à faire trente chapitres en un an, j'ai donc divisé les chapitres en trois parties. J'essaye de rendre l'histoire le plus lisible possible (dans le spoiler) :

[En Pause] Un chemin infernal d’un adolescent Chap_310

[En Pause] Un chemin infernal d’un adolescent Chapit10 [En Pause] Un chemin infernal d’un adolescent Chapit11
Si ça vous fait mal au yeux, veillez signaler.

Voilà ! A bientôt pour la suite.

Dernière édition par SimsJer le Sam 10 Nov - 14:13, édité 3 fois

description[En Pause] Un chemin infernal d’un adolescent EmptyRe: [En Pause] Un chemin infernal d’un adolescent

more_horiz
[En Pause] Un chemin infernal d’un adolescent Retour10

Il revient bientôt sur le forum, pour vous. Je vais vous annoncer aussi qu'il y aura un chapitre 4. A bientôt.

description[En Pause] Un chemin infernal d’un adolescent EmptyRe: [En Pause] Un chemin infernal d’un adolescent

more_horiz
Les choses reprennent et bonne lecture :

[En Pause] Un chemin infernal d’un adolescent Chap_311

Partie 2 a écrit:

     Il le savait que ça se finira comme ça et on n’était pas sorti de l’auberge.

     Cyprian sortit de la maison effondré pour aller à la fontaine de la ville pour rester seul. Il avait demandé de ne pas le suivre.

     Pendant ce temps-là, je décidai de revenir au lycée pour en savoir un peu plus sur le jeune garçon, surtout son parcours scolaires. J’arrivai devant la secrétaire pour demander le dossier :
  - Il serait possible d’accéder aux dossiers de Cyprian, s’il vous plait ?
  - Non, je n’ai pas les droits de donner le dossier de Cyprian, répondit la secrétaire. Il est classé dans le casier rouge.
L’académie oblige aux lycées de classer les dossiers des élèves où le renvoie est en cours dans le casier rouge. Mais là, ça fait trop. Je remercie la secrétaire, sortit du lycée énervé, pris un taxi pour aller à l’académie.

     En sortant du lycée, je me retrouvai devant un bouchon, il y avait un accident, mais en fait, ce n’était rien. Je traversai la route, juste à côté de moi, un chauffeur gros et effrayant avec son chapeau noir dans une voiture noir. Il prenait des photos avec son appareil photo. Ça devait être un touriste. Je traversai le trottoir de la rue Luther King, juste à côté de moi, une serveuse qui servait le café à un professionnel qui lisait son journal. Elle était magnifique, grande et blonde. Elle a des yeux bruns, elle portait une magnifique robe. Malgré sa maladresse, elle fit tomber le café sur son client. Je souris, elle sourit ensuite. Je partis.

     J’arrivai devant l’académie, un prestigieux bâtiment peint en blanc, une immense porte en bois de chêne fabriqué par le célèbre menuisier des Etats Unis. Des poutres gigantesques avec des sculptures qu’on remarque des élèves avec leur maitre. J’entrai dans le bâtiment et arrive devant la standardiste sexy. Elle était habillé en robe professionnel, noir et on vit ses collants brunes. Elle répondait à un appel important, elle le renvoie chez un personnel administratif. Je l’attendais impatiemment et je lui demandai d’une façon d’un jeune homme décontracté :
  - Je m’appelle Julien Golding, je voudrais accéder aux dossiers d’un jeune Cyprien du Lycée « McMartho », s’il vous plait ?
  - Il faut aller à la salle des dossiers, monsieur, répondit la standardiste, je pourrais vous accompagné ?
  - Non, ça ira, je sais où ça se trouve cette salle.
  - Si vous voulez, on pourrait prendre un verre ce soir, reprends la jeune femme avec un sourire sexy en clignant ses yeux bleus.
  - Ah, bah ce soir, je suis vraiment désoler… je vais devoir décliner votre offre… parce que… euh… j’ai un exposé à finir.
En fait, je ne voulais pas faire un rendez-vous avec cette standardiste, en effet elle avait dix-huit ans et en plus elle était blonde mais, je n’avais pas envie de finir comme Antoine.

     J’ouvris la porte de la salle des dossiers après d’avoir suivi les panneaux du bâtiment. Je cherchai le dossier de Cyprian en suivant l’alphabet et je m’installai sur la table du fond. Je lis attentivement le dossier et je tombe sur huit lycée où Cyprian étais inscrit. Je pouvais en tirer la conclusion, Cyprian étais renvoyé pour une même raison : « escroquerie au lycée ».

     Je rangeai le dossier à sa place et sort de la salle, je traversai le couloir comme rien ne s’est passé et vis la blonde qui me prenais pour un majeur me regardait en clignant ses yeux. Je finis par m’enfuir.

     Je retourne chez moi, pour voir si Cyprian étais rentré, mais, il n’était pas là quand soudain. La porte sonna. Je retourne à la porte et j’ouvris. C’était Lucien, mon meilleur ami qui était de retour. Il rentra et commença à parler de son voyage en Afrique du Sud comme s’il racontait un conte d’enfant. Ensuite, il finit par raconter son interrogatoire :
  - Ce matin, de retour chez moi, j’ai été interrogé par un détective pour parler d’un kidnapping de Cyprian.
  - Et qu’est-ce-que tu as répondu ?
  - Bah j’ai répondu que je n’en savais rien.
  - Comment étais ton détective ?
  - Ah, lui, c’était un gros lard, avait un chapeau brun sur sa tête, une moustache et des lunettes de soleil pour cacher ses yeux.
  - Merci, c’est bon de savoir.
  - Pourquoi tu me demande ça. Ne dis pas que tu es de nouveau dans le même bateau ? Je le savais.
  - Oh ! Non, je voulais savoir. C’est tout.

     Quelques temps après, il sortit de chez moi et je passai mon temps à réfléchir en me posant des questions :
  - Pourquoi le proviseur renvoie de nouveau Cyprian ? Qui pourrait être le détective qui interrogeait Lucien ? Il pourrait avoir un lien avec le chauffeur de ce matin ? Qui a porté plainte concernant le kidnapping ?

     Soudain, mon portable se mit à sonner, c’est ma musique préféré : « The Scientist ». Je répondis à l’appel, c’était Antoine. Il me demanda d’aller au lycée. Il se passait quelques choses.

     J’arrivai devant le lycée en vitesse, et je vis Cyprian au-dessus du bâtiment du lycée. Il se trouvait au bord et je pensai qu’il voudrait se suicider.

Durant ce temps-là, j’avais une sensation de la peur, de la tristesse, de la rage et encore là, c’était un moment clé de l’histoire. J’avais pensé à ce moment-là à un jeu. Le jeu des quatre vérités…

A suivre…


N'hésitez pas à commenter Smile

description[En Pause] Un chemin infernal d’un adolescent EmptyRe: [En Pause] Un chemin infernal d’un adolescent

more_horiz
C'est toujours en cours Simsjer ?

description[En Pause] Un chemin infernal d’un adolescent EmptyRe: [En Pause] Un chemin infernal d’un adolescent

more_horiz
Ah, désoler pour la réponse :
Le chapitre 4 est loin d'être terminer. Il faut que je commence à rédiger le chapitre 5. Il faut que j'ai de l'imagination :=)