Les Sims vont avoir leur propre compétition télévisée

Inscrivez-vous sur Amaz'Sims

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Les Sims vont avoir leur propre compétition télévisée

Inscrivez-vous sur Amaz'Sims

Voulez-vous vous connecter maintenant pour accéder à nos centaines de concours, tutoriels et autres contenus ?


[Abandon] L'effet tournesol

description[Abandon] L'effet tournesol Empty[Abandon] L'effet tournesol

more_horiz
[Abandon] L'effet tournesol Banniereforum
Après deux années passées à Riverview, Jilia à l'impression que sa vie tourne un peu en rond au point de se demander si elle a bien fait de tout abandonner pour ce travail d'architecte. Un jour, alors qu'elle est à son travail, elle reçoit un appel et surtout une mauvaise nouvelle qui va susciter des changements dans sa vie auxquelles elle n'était pas préparée...


____________________________________________________________________________


Prologue


[Abandon] L'effet tournesol Screenshot_small

Il est déjà l'heure pour moi de me lever. La motivation n'est pas au rendez-vous une fois de plus ce matin. Sans doute parce que c'est encore une journée sans surprises qui m'attend. Je croyais pourtant avoir fait le bon choix en venant m'installer à Riverview, mais en deux ans, j'ai plus l'impression d'avoir tourné en rond qu'avancé.

Certes, j'ai un travail génial dans une agence d'architecture, plutôt bien payé et qui me plait. Et puis, ce n'est pas donné à tout le monde de faire ce que l'on aime... mais mes amis et ma grand mère vivent à des kilomètres de là alors comment me réjouir de tout ça si je n'ai pas ceux que j'aime auprès de moi.

Je reste un moment assise sur le lit, à soupirer avant d'aller prendre un petit-déjeuner léger. Je n'ai pas faim. Rien d'étonnant quand on a un coup de cafard au réveil.



[Abandon] L'effet tournesol Screenshot-1_small

Je mange distraitement mes céréales. Je pense à ma grand-mère paternelle, Catarina Manzo ou Rina de préférence, son diminutif. C'est une personne incroyable, surtout pour 73 ans et chère à mon cœur. Elle a une pêche d'enfer si bien qu'il est parfois difficile de croire qu'elle soit aussi âgée.

C'est elle qui m'a élevé à la suite du décès de mes parents dans un accident de voiture. J'étais encore un nouveau né lorsque cela c'est produit, alors je ne peux pas vraiment dire que je sois triste ou qu'ils me manquent. Je n'ai tout simplement aucun souvenir d'eux. Seulement des photos et un prénom. Jilia.

Mon bol de céréales est déjà vide. J'ai mangé machinalement, sans plaisir. Quel gâchis !
Je laisse le bol à tremper dans l'évier. Je ferai la vaisselle plus tard, j'ai du travail qui m'attends et je ne suis pas encore prête.



[Abandon] L'effet tournesol Screenshot-2_small

Après une douche rapide, je prends le soin de camoufler mes cernes. Peine perdue. Quelques heures de sommeil  auraient été plus efficaces. J'aurai peut-être ce privilège une fois le projet de rénovation de la mairie accepté ou lorsque je prendrai mes vacances. Cela serait bienvenue et l'occasion idéale pour me rendre à Sunset Valley.

Faute de pouvoir y aller dans l'immédiat, je téléphonerai à tous le monde ce soir. J'ai hâte d'avoir de leurs nouvelles. Surtout de Rina. Malgré son énergie à revendre, elle n'en reste pas moins âgée et fragile. Après de nombreux désaccords, j'ai réussi à lui faire entendre raison et à prendre une auxiliaire de vie, Claire. C'est une petite femme ronde et brune, d'une quarantaine d'années, relativement dynamique et patiente. L'idéal pour Rina.  

Une fois tous les quinze jours, Claire m'appelle pour me donner des nouvelles et surtout me dire ce que ma grand-mère s'abstient de me raconter. Comme la fois où elle s'est cassé une jambe par exemple... C'est vraiment un stress en moins pour moi de savoir que Rina à quelqu'un sur qui compter en mon absence.

Un dernier coup d'œil dans le miroir et je file au boulot. C'est à dix minutes de chez moi... à pied. C'est plutôt agréable, sauf quand il pleut bien sûr.



[Abandon] L'effet tournesol Screenshot-3_small

Je ne suis vraiment pas concentrée sur mon travail aujourd'hui. Il faut dire que le projet de rénovation de la marie commence vraiment à me sortir par les yeux... ou devrais je dire, le maire et son incapacité à prendre une décision m'exaspèrent au plus haut point.

Nous en sommes à la  troisième version du projet et monsieur ne sait toujours pas ce qu'il veut. Qui sait, la troisième fois sera peut-être la bonne?

Je sauvegarde mon travail et lance une partie de solitaire. Je n'ai pas envie d'aller faire la causette avec mes collègues aujourd'hui, surtout si ça peut m'éviter les avances de ce lourdingue de Michael. On ne doit surement pas parler le même langage car j'ai beau lui avoir expliqué plusieurs fois que je n'étais pas intéressée, il revient toujours à la charge de plus belle.

Et, au vu de ma dernière relation, je ne suis toujours pas prête à me remettre avec quelqu'un. Je suis malade rien qu'à y repenser. J'ai été tellement naïve... et amoureuse pour croire qu'un homme comme lui n'était pas déjà pris. Difficile donc de me consacrer à nouveau à l'amour quand on a perdu confiance. Je préfère sans conteste être seule que mal accompagnée même si la solitude me pèse. De toute façon, j'ai 25ans. J'ai encore le temps.

Mon portable sonne. Ça tombe bien, j'ai besoin de penser à autre chose.



[Abandon] L'effet tournesol Screenshot-4_small

- Bonjour Jilia, c'est claire. Je suis désolée de te déranger pendant tes heures de travail...
- Non! Non! Ne t'inquiètes pas, tu ne me déranges pas. De toute façon je faisais une petite pause...  J'espèce que Rina ne te donne pas trop de fil à retordre? Elle était plutôt remontée la dernière fois que je l'ai eu au téléphone parce que le chien du voisin avait fait ses besoins sur...   Claire?



[Abandon] L'effet tournesol Screenshot-5_small

Des sanglots à l'autre bout de la ligne.
Mon cœur s'accélère. Mes doigts agrippent le téléphone..

- Claire? Claire ! Que ce passe-il? Il est arrivé quelque chose à Rina ?!
- Je suis désolée Jilia, répondit Claire en sanglotant, quand je suis arrivée, elle était étendue au bas des escaliers. Je n'ai rien pu faire...c'était déjà trop tard.

Je reste silencieuse et crispée. J'entends seulement les pleurs étouffés de Claire. Plusieurs minutes s'écoulent avant qu'elle ne parle de nouveau.

Je discerne seulement quelques bouts de paroles comme acte de décès, pompes funèbres et enterrement. Je réponds, détachée.

Je lui dis que je pars ce soir pour Sunset Valley et que j'arriverai surement demain en fin de matinée. Claire me demande si je vais bien, mais je suis incapable de répondre. Je finis par raccrocher sans un mot, tremblante.



[Abandon] L'effet tournesol Screenshot-6_small

Je respire profondément. Je sens les larmes monter.
Ce n'est pas possible. Rina! Rina est morte !
Je lâche un long sanglot et me laisse complétement aller. Plus rien n'a d'importance en cet instant.

.
.
.
.
.

Je ne sais pas depuis combien de temps je pleure mais mes yeux me font mal et ma gorge est légèrement irritée. Il faut que je reprenne mon calme avant d'aller voir mon patron.

Un tour rapide aux toilettes pour passer un coup d'eau sur le visage et  je frappe à son bureau. Je m'excuse d'une petite voix pour le dérangement. Il me dévisage et comprends rapidement que quelque chose ne va pas. Après avoir expliqué brièvement la situation et obtenu deux jours, je prends mon sac à main pour rentrer chez moi.



[Abandon] L'effet tournesol Screenshot-7_small

Je dois prendre de quoi me changer et quelques autres nécessités. Je m'assure de rien avoir oublié et je ferme la porte à clef. J'ai encore du mal à réaliser ce qui arrive. Il vaux mieux que je n'y réfléchisse pas trop pour l'instant. J'ai de la route qui m'attend et je n'ai pas besoin d'avoir les yeux embués pour conduire.

La route défile et je regarde Riverview disparaître peu à peu dans mon rétroviseur loin de me douter que le décès de Rina n'était que le premier changement d'une longue série.

Dernière édition par Tinu le Lun 17 Oct - 10:13, édité 1 fois

description[Abandon] L'effet tournesol EmptyRe: [Abandon] L'effet tournesol

more_horiz
Chapitre 1


[Abandon] L'effet tournesol Screenshot_small
Je reprends la route après avoir réussi à grappiller deux bonnes heures de sommeil sur une aire de repos. Entre mes yeux endoloris par les larmes et la fatigue de la semaine, cela devenait trop dangereux de conduire dans cet état.

Il est 5h30 du matin et le soleil pointe timidement le bout de son nez. Le ciel se revêt lentement de rose. C'est magnifique. Voilà ce que j'aurai pensé d'ordinaire mais le cœur n'y est pas aujourd'hui. Difficile d'avoir des pensées positives en ce Jeudi qui s'éveille.

Je me concentre sur le paysage devant moi. Du moins j'essaie. C'est difficile.

Scrupuleusement, je fais un arrêt de vingt minutes toutes les deux heures. En temps normal, je ne suis pas à la lettre ce genre de conseils. Aujourd'hui c'est diffèrent. Je redoute mon arrivée à Sunset Valley. Je fais tout pour le retarder.

C'est idiot. Je sais que Rina n'est plus de ce monde. Et pourtant j'ose encore espérer que mon portable va sonner et qu'elle sera à l'autre bout de la ligne, me parlant, un sourire dans la voix.

C'est pour ça que je prends mon temps. Une fois là-bas, mon stupide et infime espoir de la voir en vie commencera à s'effriter. Pour l'instant j'ai besoin de m'y accrocher. C'est malsain de penser comme ça, je sais. Mais ça m'est nécessaire pour tenir le choc.

Je vois une station à essence au loin. Je vais m'y arrêter et prendre une autre pause. Mon ventre commence à crier famine et une bonne dose de caféine ne sera pas de trop.

[Abandon] L'effet tournesol Screenshot-1_small
Ce petit-déjeuner m'a fait un bien fou. Il est maintenant 10h passé et je serai à Sunset Valley dans un peu moins d'une heure. Claire m'a appelé quelques minutes auparavant. Je lui ai donné rendez-vous chez Rina. Cela me réconforte un peu de savoir que je ne serai pas seule.

Une envie subite de faire demi-tour me prends. Mais je ne peux pas faire ça. Je dois être là pour assurer une sépulture décente à Rina. C'est la seule chose que je peux faire pour elle à présent.

J'ai comme un poids sur le cœur, la forte impression que je dois me racheter.... J'ai conscience que Rina a été la première à me pousser pour suivre mon rêve. Je me souviens encore du jour de mon départ où elle m'a dit à quel point elle était fière de moi. Ce sont ces paroles là qui m'ont conforté dans mon choix. Aujourd'hui je regrette de ne pas être descendue de mon petit nuage pour m'occuper de ce qui importait vraiment.

Je culpabilise tellement quand je pense à tout ce que Rina à fait pour moi. C'est elle qui a mit un nouveau toit au-dessus de ma tête lorsque j'ai perdu mes parents. C'est encore elle qui m'a nourri, soigné et surtout choyé. Au final comment lui ai-je montré ma gratitude? En l'abandonnant...

Je paye à présent le prix fort pour cette erreur.

[Abandon] L'effet tournesol Screenshot-2_small
Du coin de l'œil, je remarque un panneau indiquant de tourner à droite pour Sunset Valley. Encore 3 kilomètres. Je gagne la route côtière et aperçois à présent le phare. Tout devient familier. Douloureux.

Les habitations se dessinent à l'horizon. Je distingue la maison de Rina au loin. Je soupire. J'ai envie de fermer les yeux et d'oublier un instant.... mais je ne peux plus reculer.

De toute façon c'est trop tard, je suis enfin arrivée à Sunset Valley. J'ai l'impression qu'ici le temps s'est arrêté. Rien n'a l'air d'avoir changé ou presque.

Je mets le clignotant pour tourner à gauche. Je passe devant l'épicerie, il n'y a pas un chat dans les rues. Pourtant il n'est pas encore midi. De toute façon, Sunset Valley a toujours été une ville assez calme dans l'ensemble.

[Abandon] L'effet tournesol Screenshot-3_small
J'aperçois déjà la maison de Rina. Je ralentis jusqu'à l'arrêt total de la voiture. Je reste assise. Incapable de sortir. Il va bien falloir que je me lance tôt ou tard. Je prends une profonde inspiration et m'arme de courage avant d'ouvrir la portière.

Je regarde autour de moi à la recherche de Claire. Elle n'est pas encore arrivée mais ne devrait plus tarder. Je décide de l'attendre un peu. C'est fou ce que je peux être lâche.

Une demi-heure passe. Je l'appelle sur son portable mais son répondeur prends le relai. J'essaie encore une fois. Toujours rien.

Du coin de l'œil, je remarque les voisins scrutant par la fenêtre. Ils sont surement nouveaux en ville, leurs visages ne me disent rien. Ils doivent se demander ce que je fabrique à tourner en rond. Mon manège étrange doit les amuser. Pour ma part leur curiosité m'agace. N'ont-ils rien d'autre à faire?

Je soupire. Encore.

Mon portable affiche 12h03. Claire n'est toujours par là. Nous nous étions pourtant données rendez-vous aux alentours de onze heures... Je vais devoir entrer seule.

[Abandon] L'effet tournesol Screenshot-4_small
Je gare la voiture dans l'allée située à droite de la maison, prends mon sac à main et ferme la portière à clef. Je prendrai ma valise plus tard. Je jette un dernier coup d'œil dans la rue. Toujours pas de Claire en vue. En revanche les voisins sont encore à la fenêtre. Je confirme. Ils ne doivent pas avoir de vie ou elle doit être terriblement ennuyeuse pour trouver une quelconque distraction en m'observant.

Je me tourne vers eux, les mains sur les hanches. Bien vite les rideaux retombent. Une bonne chose de faite mais le plus dure reste à venir.

J'approche des escaliers. Mes pas sont lourds. Je n'ose pas regarder devant moi.

Je passe à côté de l'échiquier. Des souvenirs remontent. Ce damier a vu tellement de parties défilées. Les pièces sont abimées, un peu par ma faute. En mauvaise perdante, il m'arrivait parfois de jeter les pièces d'un revers de main...

[Abandon] L'effet tournesol Screenshot5_small
Je stoppe devant la porte et sors les clefs de mon sac. Je tourne lentement la poignée.

- Jilia !
Je me retourne et je vois Claire trotter vers moi. Je m'éloigne sans trop être priée de la porte pour aller à sa rencontre. Elle ouvre ses bras en grand et je viens m'y blottir. Enfin un peu de réconfort.

Je crois pouvoir dire sans me tromper que ceci est valable pour toute les deux. Claire finit par me lâcher. Je remarque les cernes sous ses yeux. Elle a mauvaise mine. Rien d'étonnant. Je ne suis pas la seule à être bouleversée par le décès soudain de Rina.

[Abandon] L'effet tournesol Screenshot-6_small
- Je suis désolée pour mon retard, me dit Claire d'un air gênée. Ma fille n'était pas très bien ce matin, j'ai du l'emmener voir un docteur et trouver une baby-sitter en urgence. Je n'ai même pas eu le temps de te téléphoner pour te prévenir.

- Tu n'as pas à t'excuser pour ça. C'est d'ailleurs plutôt à moi de le faire vu tout ce que je t'impose....

- Jilia, commença t-elle d'une voix douce, tu sais très bien que Rina comptait beaucoup pour moi. C'est donc la moindre des choses de t'épauler dans cette épreuve.

- ... merci beaucoup Claire. Je t'avoue que je ne sais pas trop ce que j'aurai fais sans toi. Rien que l'idée d'entrer seule dans cette maison me pétrifie.

- Mais ma chérie, pourquoi tiens-tu tant que ça à y aller? Quand tu m'as donné le lieu de rendez-vous, je t'avoue que j'ai été surprise mais je n'ai pas voulu te contrarier... Je ne comprends pas ce que tu veux y faire maintenant alors que nous avons tant de choses à faire avant...

- ... J'avais juste envie de... je.... je ne sais pas vraiment moi même à vrai dire.

Claire prends ma main dans la sienne et me sourit tristement

- Allez viens Jilia, allons plutôt manger un morceau avant de nous occuper de toute cette paperasse qui nous attends. Nous aurons tout le temps de revenir ici demain...

Je suis Claire en silence, sans me faire prier, jetant un coup d'œil furtif à la maison avant d'entrer dans ma voiture.

[Abandon] L'effet tournesol Screenshot-7_small
Claire et moi avons eu une après-midi relativement chargée. Nous avons du déclarer le décès à la mairie mais aussi contacter les différents organismes comme la banque, les impôts, la sécurité sociale et bien d'autres encore pour informer du décès.

Après ça nous sommes avons pris des disposition pour les funérailles en nous rendant successivement aux pompes funèbres et à l'église.

Des heures bien moroses en somme.

Claire m'a laissé il y a quelques minutes de cela et je me retrouve dans ma voiture, à errer dans les rues sans trop savoir que faire. Je me sens coupable d'avoir refusé son invitation, prétextant que j'avais réservé une chambre au bistrot le petit Corse alors que ce n'était pas le cas.... mais je ne me voyais pas m'imposer davantage d'autant plus que sa fille est malade.

Du coup j'hésite entre faire de ce mensonge une réalité ou à m'incruster chez ma meilleure amie Jahia, qui ne sait même pas que je suis actuellement à Sunset Valley.

Sait-elle seulement pour Rina? Surement pas. Elle m'aurait appelé autrement. Et puis c'est encore tout récent.

Je regarde devant moi et reconnais la maison de Jahia au loin. Mon subconscient m'envoie des signes?

Pourvue qu'elle soit là...

[Abandon] L'effet tournesol Screenshot-8_small
Je gare la voiture sur le trottoir. Espérons que je n'aurai pas de mauvaises surprises demain matin. Je me passerai bien d'un PV ou d'un tour à la fourrière. Surtout en ce moment.

Je sors ma valise du coffre et me dirige vers l'entrée. Je vois de la lumière par la fenêtre du salon. Je sonne et bien vite, j'entends des pas de l'autre côté de la porte.

Jahia est surprise. Elle sourit chaleureusement avant de me prendre dans ses bras en riant. Malgré ma peine, je ris aussi. Ça me fait tellement plaisir de la voir. Je me rends compte à quelle point sa présence me manquait.

J'ai fais la connaissance de Jahia lors de ma première année de collège. Elle s'est assise à côté de moi, un grand sourire au lèvres et nous sommes devenues voisines de table, et amies, par la force des choses.

Jahia vit avec sa sœur Tisha, de huit ans sa cadette, depuis le début de l'année. Suite à des problèmes de santé, leurs parents ont déménagés dans une région au climat plus doux. Et comme Tisha ne voulait pas quitter ses amis, ses habitudes et changer de lycée, Jahia s'est vue confier sa garde par ses parents.

Ce n'est pas rose tout les jours pour elle car Tisha est assez exubérante et capricieuse... mais elles ont finis pas s'adapter.

[Abandon] L'effet tournesol Screenshot-9_small
Jahia me propose d'entrer. La nuit tombe et il commence à faire un peu frais dehors.

- Je suis désolée d'arriver comme ça à l'improviste mais peux tu m'héberger quelques jours?

Jahia me dévisage ,surprise.

- Ça ne me pose pas vraiment problème... mais pourquoi tu ne vas pas chez Rina?

Je suis tellement épuisée par ma journée que je n'ai même plus la force de verser des larmes. Je me contente de lui sourire tristement. Il n'en faut pas plus à Jahia pour comprendre que quelque chose cloche.

Elle m'oblige à m'asseoir sur le canapé et les mots se mettent à couler. C'est toujours si facile de lui dire ce que j'ai sur le cœur.

[Abandon] L'effet tournesol Screenshot-10_small
Nous avons passé un bon moment à discuter, enfin, Jahia a surtout été une oreille attentive. Elle n'a pas cherché à me remonter le moral avec de fausses paroles réconfortantes. Elle s'est juste contentée de me serrer dans ses bras et de me laisser pleurer en silence sur son épaule.

Maintenant je me trouve dans un bon bain moussant. C'est Jahia qui m'a poussé dans la salle de bain une fois calmée. C'était plutôt une bonne idée. D'autant plus que je ne m'étais pas douchée et changée depuis hier matin.... Je commençais vraiment à être mal à l'aise dans mes vêtements sales.

Ce bain me fait un bien fou. J'ai l'impression que ma tête se vide un peu même si mon coeur est toujours aussi lourd.
Je soupire. J'ai rendez-vous avec le notaire demain matin vers 10h. Rina avait préparé un testament....

En un sens je me doutais bien qu'elle avait fait des préparations en prévision... mais de le savoir et d'en prendre conscience me fait mal. Sentait-elle la mort approcher? Je me demande si elle avait peur de partir....

Rina ne m'a jamais rien confié à ce propos. J'aurai tant aimé qu'elle me dise ce qu'elle avait sur le coeur. Elle qui était toujours là pour écouter mes plaintes et problèmes.... quand l'ai-je écouté à mon tour? J'ai honte d'avoir été aussi égoïste. Je n'ai vraiment pensé qu'à ma petite personne.

Ce sentiment de culpabilité me ronge à petit feu. Il est temps que je sorte du bain.

[Abandon] L'effet tournesol Screenshot-11_small
Jahia me conduit dans la chambre de Tisha. Elle dort chez une amie ce soir. Ca tombe plutôt bien. Je souhaite une bonne nuit à Jahia. Elle me réponds à son tour en souriant avant de fermer la porte.

Je regarde un peu autour de moi. Tisha a vraiment une chambre à son image. Tout ce rose, ces coeurs, ce romantisme tout à fait elle. C'est mignon... mais ce n'est pas trop mon genre. J'ai l'impression de rajeunir juste en étant dans cette pièce.

Je sors mes vétements de la valise pour demain avant de m'allonger dans le lit.

[Abandon] L'effet tournesol Screenshot-12_small
J'éteins la lampe posée sur la table de chevet et je suis bien vite emportée par le sommeil.

Mais cette nuit ce n'est pas le pays des rêves qui m'a ouvert ses portes mais celui des souvenirs... emplis de rina en ma compagnie.

Des souvenirs qui hantent.

Dernière édition par Tinu le Sam 24 Juil - 23:46, édité 1 fois

description[Abandon] L'effet tournesol EmptyRe: [Abandon] L'effet tournesol

more_horiz
Chapitre 2

[Abandon] L'effet tournesol Screenshot-01_small
L'alarme de mon portable me réveille en sursaut. Déjà 9h !? Et dire que je venais juste de me rendormir.

Je reste allongée au chaud dans le lit, les yeux fixés au plafond, amorphe. La journée ne fait que commencer et je n'ai pas d'énergie... Si seulement j'avais pu avoir ma part de sommeil réparateur cette nuit, je n'en serai pas là. A la place, j'ai été tirée de mon sommeil à plusieurs reprises par un cauchemar insistant.

J'essaie de ne pas y penser, lutter, mais les images s'immiscent de force dans ma tête. Je revois encore Rina, dévalant les escaliers dans une chute interminable, avant de venir se fracasser en bas des marches, à mes pieds.

C'est frustrant. Que cela soit dans la réalité ou dans mes rêves, c'est pareil. Je suis impuissante.

Je secoue la tête comme pour essayer de chasser les images qui reviennent à nouveau au galop. Il est temps que je me lève. Ça m'aidera à penser à autre chose. Et puis je n'ai pas envie d'être en retard chez le notaire.

Je m'étire un bon coup avant de me lever et de faire le lit. Je prends mes affaires préalablement préparées la veille, ma trousse de toilette et sors de la chambre en silence.

[Abandon] L'effet tournesol Screenshot-02_small
Il n'y a personne dans le salon. J'aperçois un papier sur le comptoir de la cuisine. Je m'approche de plus près et je me rends compte que c'est un mot accompagné d'une clef. Je le prends et commence à le lire.

« Jilia,

Au moment de partir au travail, je me suis aperçue que j'avais oublié de te donner un double des clefs avant que tu ailles te coucher hier soir... Donc ne te gènes pas, fais comme chez toi. Et si tu as besoin de quoi que ce soit , tu m'appelles.

A ce soir,
Jahia

PS: J'ai préparé des gaufres au petit-déjeuner mais comme je ne savais pas si tu aurais de l'appétit, je les ai mises au frigo. Sers toi si ça te tentes...»

Je n'ai pas très faim mais l'idée de manger les gaufres de Jahia me donne l'eau à la bouche. Enfin... c'est plus de la gourmandise qu'autre chose. La cuisine de Jahia est à se damner et c'est d'autant plus vrai lorsqu'il s'agit de plats sucrés. C'est d'ailleurs dommage qu'elle se cantonne à préparer des petits plats pour sa famille ou ses amis avec un tel talent.

Lorsque nous étions au lycée, elle m'avait fait part de son désir d'entrer à l'ESCA, l'École Supérieure des Couteaux d'Argent, un établissement réputé mais surtout privé. Détail qui a de l'importance quand sa propre famille ne roule pas sur l'or. Et comme Jahia ne voulait pas étudier la cuisine dans une autre école que celle ci, elle a préféré opter pour une filière plus classique pour éviter de causer des soucis à ses parents. Aujourd'hui, elle se retrouve à travailler dans une agence immobilière.

C'est un sujet que j'évite d'aborder de peur de remuer le couteau dans la plaie. Néanmoins, je me demande si Jahia est satisfaite de sa situation actuelle. Elle qui ne se plaint jamais, est-elle satisfaite de ses choix? Est-elle heureuse tout simplement?

Je regarde l'heure affichée sur le four. Il est déjà 9h12 et je dois partir d'ici à moins dix au plus tard. Je reviens dans la chambre en vitesse pour ranger la clef dans mon sac à main et file enfin me préparer.

[Abandon] L'effet tournesol Screenshot-03_small
Je patiente depuis cinq minutes dans la salle d'attente. J'ai pris un journal pour faire passer le temps mais je relis sans cesse la même phrase. Je suis trop pensive pour pouvoir me concentrer dessus.

Je me dis que c'est une chance pour moi que Claire connaissait le nom du notaire attitré de Rina. Cela me permet de lancer les démarches concernant la succession tant que je suis à Sunset Valley. Après tout, j'ai le nez dans la paperasse depuis que je suis ici, alors tant qu'à faire...

Je replonge mon nez dans l'article. J'arrive à finir le premier paragraphe mais je n'ai absolument pas saisi son sens. J'abandonne. Je n'ai vraiment pas la tête à lire maintenant. Je repose le périodique sur la pile et regarde les peintures accrochées aux murs de la salle d'attente.
Je réussi à me détendre à force de scruter les toiles. Il fait un peu chaud dans la pièce, ceci malgré ma veste en moins sur le dos. Je baille un bon coup. Je vais finir par m'endormir à ce rythme...

Je sens quelqu'un me secouer doucement et je sursaute. Devant moi se tient une femme d'âge mure vêtue d'un tailleur et coiffé d'un chignon.

- Je suis désolée de vous réveiller de la sorte mais j'avais beau vous appeler, rien n'y faisait.

Bon sang, je n'arrive pas à croire que je me suis endormie ici. Quelle honte ! Je me lève rapidement et serre la main que la femme me tend.

- Toutes mes condoléances Mademoiselle Manzo pour le décès de votre grand-mère.

Je me contente d'un sourire crispé en guise de réponse. Cela doit être chose commune pour ces gens là, difficile donc de dire si ses paroles sont sincères ou juste une simple formalité.

- Je suis Eliane Hébert et c'est à moi que votre grand-mère s'est adressée concernant sa succession. Si vous le voulez bien, allons discuter de ça dans mon bureau.

[Abandon] L'effet tournesol Screenshot-04_small
Le rendez-vous fut assez bref. Une demi-heure environ. Le notaire m'a lu le testament dont je suis l'héritière directe. Rina était fille unique. Mon grand-père est décédé d'un cancer, ce, bien avant ma naissance. Quand à son seul fils, mon père, elle a eu le malheur de le voir partir avant elle.

J'imagine à quel point cela à du être dur pour Rina d'assister tour à tour, aux décès des gens qu'elle aimait. Et pourtant, je ne l'ai jamais vue afficher sa peine. Je sais que c'était une femme forte mais je me demande si elle l'était tant que ça, si ce n'était pas une façade juste pour moi?

Je sais que cela ne sert à rien de me poser toutes ces questions maintenant. C'est trop tard mais c'est plus fort que moi.
J'ai passé tant d'années en sa compagnie et je prends conscience à sa mort que je la connaissais pas tant que ça...

Je suis maintenant de retour chez Jahia. Il n'y a personne à la maison. Pas étonnant, il n'est pas encore midi. Je me dirige vers la chambre de Tisha où j'ai dormi la nuit précédente et je me jette sur le lit.

J'ai toujours du mal à réaliser que Rina nous à quitté. Je commence à comprendre mais j'évite de trop y penser. En gros on peut dire que je suis coupée en deux. Il y a une partie de moi qui ne veux pas accepter la réalité et une autre partie qui est en deuil. Pour l'instant c'est cette première part qui a le dessus.

Mais avec le rendez-vous avec le notaire, je peux dire que la balance commence à pencher de l'autre côté. D'autres personnes auraient sans doute accueilli le fait d'hériter d'une maison comme une très bonne nouvelle, d'autant plus que celle-ci est en bonne état. Pour ma part, je ne peux pas vraiment dire que cela me réjouisse.

D'un côté, cela me rassure que la maison soit entre mes mains. Je veux dire qu'elle ne sera pas perdue. Après tout j'y ai passé 23 années de ma vie. J'y ai tellement de souvenirs...

D'un autre côté je me demande ce que je vais faire de la maison. Je sais déjà que je ne veux pas la vendre. C'est hors de question. Rina y tenait trop pour lui faire ça. Elle y a trop investi avec mon grand-père. Mais je ne veux pas la laisser à l'abandon non plus. Il va falloir l'entretenir pour ne pas qu'elle tombe en ruine.

Financièrement, il semblerai que cela ne soit plus vraiment un soucis. A l'héritage de mes parents perçu à ma majorité, s'ajoute de l'argent que Rina avait placé sur un compte pour moi. Bien entendu je vais avoir des frais de succession à payer, mais d'après les calculs du notaire, il restera suffisamment d'argent pour ne pas trop me faire de soucis.

Cependant ça serait irréfléchi de ma part de vivre sur ce capital. Il serai donc plus prudent de prévoir puisque je ne sais pas encore ce que l'avenir me réserve.

Je soupire. Et dire que je me plaignais de ma vie monotone il y a encore quelques jours... maintenant je ne sais plus trop où j'en suis.

Je me mets à bailler. Ma petite sieste dans la salle d'attente ne m'a pas suffit. Je ferme les yeux pour trouver le sommeil. Dormir est un bon refuge quand on veut oublier ses soucis. J'espère seulement ne pas faire à nouveaux des cauchemars.

[Abandon] L'effet tournesol Screenshot-05_small
Un cri strident me réveille en sursaut. Décidément, ce n'est pas aujourd'hui que j'aurai droit à une sortie de lit en douceur. Je regarde devant moi et aperçois Tisha sur le pas de la porte de la chambre. Jahia aurait-elle oublié de prévenir sa sœur de ma présence? A sa tête, je parie que oui.

- Je suis désolée, je vais encore occuper ta chambre cette nuit mais tu la récupéreras demain, lui dis-je en me levant du lit.

- Jahia aurait pu m'appeler ou laisser un message sur mon portable pour me prévenir... parce que là, j'ai frôlé la crise cardiaque ! réplique t-elle en posant ses affaires de cours sur le bureau. Enfin bon c'est pas grave, je suis juste étonnée de te voir. T'es en vacances c'est ça?

- J'aurai préféré...

Tisha me regarde d'un air perplexe, un sourcil haussé. Je lui explique que Rina est décédée. Elle murmure un désolé gêné. Je lui souris.

- Si je ne suis pas de retour avant ta sœur, tu pourras lui dire que je suis allée faire un petit tour pour me changer les idées?

Je n'attends pas sa réponse et me glisse hors de la maison.

[Abandon] L'effet tournesol Screenshot-06_small
Mes pas m'ont portés près de la cascade. J'y suis restée un bon moment à écouter le bruit de l'eau tomber. Ça m'a vraiment relaxé et vidé la tête. Quand je suis rentrée, Jahia m'a prise dans ses bras. Apparemment elle s'est faite du soucis pour moi.

- Allez viens, on va passer à table, dit-elle en me poussant vers la cuisine.

Je n'ai pas trop d'appétit mais je ne veux pas inquiéter davantage Jahia. Il faut que je me force. Cela ne devrait pas être très dur vu la bonne odeur que dégage mon assiette...

Après nous avoir aidé à débarrasser la table,Tisha s'est éclipsée dans sa chambre.

- Ça te dit un bon lait chaud avec du miel ? propose Jahia en souriant.
- Ça ne sera pas de refus...

Elle sort une casserole et met le lait à chauffer. Je la regarde faire en silence. Après quelques minutes, elle me tend un mug..

- Alors, ton rendez-vous chez le notaire? Demande t-elle en s'asseyant à côté de moi.
Je souffle sur le lait chaud et tente de boire une gorgée. Après m'être légèrement brulée la langue, je préfère poser la tasse. En attendant qu'elle refroidisse, je commence à expliquer la situation à Jahia.

[Abandon] L'effet tournesol Screenshot-07_small
- Pourquoi ne mets tu pas la maison en location dans ce cas? me propose Jahia après m'avoir patiemment écoutée.

- Je sais pas trop, j''ai du mal à imaginer d'autres personnes y vivant.

- C'est pas évident.... Il ne te reste pas beaucoup de choix.... Soit tu la laisses vacante, en prenant soin de l'entretenir... mais ça serait vraiment dommage. Après tout, cela te ferait un revenu régulier non négligeable. En plus si tu ne veux pas t'en occuper tu peux laisser ça à une agence moyennant un pourcentage... sinon... non...ça ne va pas être possible. Je ne pense pas que cette solution te convienne...

- Dis toujours... au point où j'en suis ça ne coute rien de prendre en compte toutes les possibilités me restant puisqu'il y n'y en a pas beaucoup...

- Et bien, tu peux toujours l'habiter...

- Mais tu n'y penses pas Jahia ! La maison est bien trop grande pour moi toute seule !

- Dans ce cas là tu peux faire quelques changements dans la maison, comme aménager une nouvelle chambre au rez-de-chaussé par exemple et prendre deux colocataires.

- Mais... j'ai mon travail à Riverview...

- Jilia, je sais, et je sais aussi à quel point il te tient à cœur.... mais je me souviens de toutes ces fois où tu m'as appelée parce que tu avais le cafard, parce qu'on te manquait, parce que tu n'arrivais pas à trouver ta place là-bas. Demande toi si au jour d'aujourd'hui, c'est vraiment ce que tu veux?

- Je crois que j'ai besoin d'y réfléchir. Ce n'est pas une décision à prendre à la légère...et puis la maison n'est pas encore à moi... dis-je en me frottant les yeux.

- Bon, je n'avais pas vu l'heure mais il est presque minuit, réponds Jahia en remarquant ma fatigue. Je crois que l'on ferait mieux d'aller se coucher surtout que demain...

Oui... c'est demain qu'ont lieux les funérailles de Rina.

[Abandon] L'effet tournesol Screenshot-08_small
Étrangement je n'ai pas eu de mal à m'endormir. Je n'ai pas fait de cauchemars non plus. Une nuit tout à fait normale.

La seule chose qui ne l'est pas ce matin...c'est moi. Depuis mon réveil, j'ai comme l'impression d'être détachée de mon corps, où plutôt que mon cœur l'est... J'ai la sensation d'être une coquille vide. Est-ce que j'essaie inconsciemment d'anticiper ce qui m'attend?

J'entrebâille discrètement la porte. J'aperçois Jahia et Tisha qui sont déjà habillées. La salle de bain est donc libre.
J'attrape mes affaires et me faufile dans la salle de bain en leur disant bonjour au passage.

En sortant, Jahia me propose de prendre un petit déjeuner. Je n'ai pas envie de me forcer cette fois. Si j'avale quoi que ce soit, je vais être malade. Je refuse donc poliment.

Je regarde l'heure. Il est temps d'y aller. Je récupère ma valise avant de sortir pour la mettre dans le coffre de ma voiture. Je ne vais pas partir tout de suite après l'enterrement mais je ne vais pas non plus m'éterniser car j'ai encore de la route à faire pour rentrer. Je ne dois pas oublier que je reprends le travail dès le lundi.

On dit toujours que la vie continue mais en serai-je réellement capable? La conversation de la veille avec Jahia me revient en tête. Est -ce vraiment ce que je veux?

Plus j'avance et plus je suis perdue. Je ne sais plus ce que je dois faire.

Faut-il que je reprenne comme avant ? Que je retourne à Riverview pour reprendre une vie monotone et solitaire dont la seule chose valable est un travail ? Ou que j'abandonne tout, pour être auprès des dernières personnes qui me sont chères et faire quelque chose de nouveau? Dans les deux cas je perds quelque chose mais cela ne peut pas être pire que ce que j'ai déjà perdu maintenant.

Je vais me laisser un peu de temps pour réfléchir.... le temps que la succession se fasse. D'ici là, j'aurai peut-être ma réponse.

[Abandon] L'effet tournesol Screenshot-09_small
Ça y est. Nous sommes arrivées à l'église. Il y a cinq personnes qui attendent devant l'église. Claire, deux femmes âgées et deux autres personnes que je reconnais. Ce sont les voisins qui m'ont espionnée lors de mon arrivée. Il s'approchent de moi pour m'adresser leurs condoléances. Je les remercie poliment.

J'apprends que les deux femmes âgées étaient des amies du club d'échec de Rina. A leur tour, elles me transmettent leurs condoléances. Je leur souris. Je vois le corbillard qui arrive. C'est à partir de cet instant que je perds totalement pied, comme dans un rêve éveillé.

Ce n'est qu'au moment de la mise en terre du cercueil que je sors de ma bulle. J'entends des pleurs autour de moi. Claire a son mouchoir à la main, essayant tant bien que mal d'essuyer ses larmes. Je me retourne discrètement et je vois Tisha dans les bras de sa sœur tentant de la réconforter. Mais c'est difficile quand on a besoin de réconfort soit-même. Les deux amies de Rina et même les voisins... tous le monde est effondré. Sauf moi.

Des fleurs sont distribuées et Claire me pousse doucement pour que je sois la première à en lancer une. J'avance près de la tombe. Je vois le cercueil au fond. J'agrippe fermement la fleur dans ma main que je sens trembler.

Je ne veux pas la lancer. C'est trop tôt. Je ne lui ai même pas dis adieu. Je n'ai même pas eu le temps de lui dire à quel point je l'aimais. Je n'ai pas eu le temps de lui dire... tout ce que je voulais. Pourquoi elle est partie maintenant? C'est injuste qu'elle soit partie comme ça. C'est injuste de devoir lui dire adieu.

Je sens des gouttes sur mes mains qui écrasent à présent la fleur. Je réalise que ce sont mes larmes. Claire s'approche de moi et me prend par l'épaule.
- Il faut la laisser partir ma chérie, murmure t-elle en me prenant la main tenant la fleur.

J'ouvre la paume pour finalement la laisser tomber. Claire m'écarte de la tombe et les autres personnes présentes jettent à leur tour les fleurs.

Ils commencent à recouvrir le cercueil de terre et je finis par m'effondrer complètement sur l'épaule de Claire. Cette dernière me pousse à aller m'asseoir à l'intérieur de l'église mais je refuse. J'essaie de me calmer tant bien que mal et j'explique je souhaite rester un peu seule.

[Abandon] L'effet tournesol Screenshot-10_small
Tout le monde m'a à présent laissée. J'aimerai pouvoir lui faire mes adieux mais je n'y arrive pas. Je ne trouve pas les mots ou ils ne veulent pas sortir. Je n'arrive pas à dire si c'est l'un, l'autre ou les deux.

Je continue de rester là, en silence, à regarder sa tombe. Je finis par murmurer un simple je suis désolée qui se perd dans le vent avant de rejoindre Claire, Tisha et Jahia qui m'attendent au parking.

J'ai finalement réalisé pleinement que Rina avait quitté ce monde mais pour ce qui est des adieux, il me faudra encore du temps...

Dernière édition par Tinu le Lun 1 Nov - 0:09, édité 1 fois

description[Abandon] L'effet tournesol EmptyRe: [Abandon] L'effet tournesol

more_horiz
Chapitre 3


[Abandon] L'effet tournesol Image01_small
Trois mois ce sont écoulés depuis l'enterrement de Rina et ma vie a repris son cours là où je l'avais laissé en quittant Riverview. Du moins à peu près... puisque je suis depuis peu, la propriétaire légale de la maison de Rina. Je pensais sincèrement que j'aurai pris une décision au moment de la signature des papiers, mais plus les jours passaient et plus j'étais perdue. Au final, je suis retournée à Riverview sans trop savoir que faire...

Au lieu de me pencher sur le problème, je préfère me plonger corps et âme dans mon travail. Je n'hésite pas à rester tard pour faire des heures supplémentaires où à ramener du boulot chez moi pour m'occuper l'esprit. C'est un bon moyen pour ne pas penser à tout ce que qui c'est passé ces derniers mois. A tout ce que j'ai sur le cœur simplement

J'ai toujours été doué pour faire l'autruche. Et ce n'est pas la situation actuelle qui m'empêchera de faire exception.

Mais à force de trop en faire et de me négliger, les effets commencent à se faire sentir sur ma santé. Je sais très bien que je ne peux pas continuer comme ça et je ne suis pas la seule. C'est pour cette raison que mon patron m'a convoqué dans son bureau et convaincu de prendre des vacances. Étant au bout du rouleau, j'ai préféré accepter.

Maintenant, je me retrouve à Al Simhara, en Égypte, avec un sac à dos en guise de valise pour environ une semaine. Je suis partie un peu sur un coup de tête avec des préparations de dernières minutes mais je ne regrette pas. J'ai toujours voulu visiter ce pays et je pense que ce petit séjour me fera du bien.

Non seulement, partir sur un coup de tête ce n'est vraiment pas mon genre puisqu'il me faut toujours beaucoup, voir trop de temps, pour prendre une décision, mais aussi parce que je n'ai pas pu régler tous les détails comme celui du logement... et là dans l'immédiat, je me retrouve un peu comme une andouille avec mes valises sans trop savoir où aller...

Au moins ça me fera de bons souvenirs à raconter plus tard à mes petits enfants... si j'en ai un jour... mais là, je dois dire que c'est le cadet de mes soucis..


[Abandon] L'effet tournesol Image02_small
Finalement je me suis rendue au marché de la ville. La-bas, j'ai appris qu'il y avait un campement pas très loin mais je suis venue ici pour me retrouver et visiter, non pour faire connaissance, à part avec les habitants. Du coup, j'ai préféré acheter mon propre matériel et un peu de nourriture au marché. En plus, la vendeuse plutôt chaleureuse et très bavarde, m'a indiqué un emplacement tranquille pour installer ma tente.

En suivant ses instructions, j'ai vite fini par trouver l'endroit mentionné et je dois dire que c'est parfait. Il est situé près du fleuve, avec une vue sur les pyramides d'un côté et le sphinx de l'autre. Que demander de plus ?

Et puis, j'ai eu la bonne idée de mettre à la dernière minute un carnet de croquis dans mon sac... l'occasion pour me remettre au dessin. Cela fait presque déjà un an que je n'ai pas dessiné en dehors du travail. Quand je pense au super atelier que je me suis arrangée dans la serre, c'est un peu dommage surtout que c'est un endroit vraiment très agréable avec toute cette verdure, cette lumière et la vue sur Riverview.

Je soupire, satisfaite, avant de poser mes affaires qui commencent à peser lourd. Je regarde d'un air dubitatif la tente que je vais maintenant devoir monter. C'est une première pour moi et je commence à me demander si je n'aurai pas mieux fais d'aller au campement à la place...

Tant pis....

Je retrousse mes manches imaginaires avant de m'y atteler. Il faut un début à tout...


[Abandon] L'effet tournesol Image03_small
Pfiou, il m'aura fallut du temps mais j'ai réussi à la monter. J'espère juste qu'elle ne me tombera pas dessus pendant la nuit...

Je choisis de me poser un peu histoire de décider de ce que je vais faire pendant mon séjour. Il y a tellement de monuments à visiter et comme je suis partie hors saison, cela sera beaucoup plus agréable puisqu'il n'y aura pas foule.

J'imagine qu'il y a des endroits que je pourrai visiter seule moyennant le paiement à l'entrée mais je passerai surement à côté de l'histoire du lieu... Je me demande si prendre un guide ne serait pas une bonne chose, si ce n'est pas trop cher bien sûr...

La nuit commence à tomber. Je décide de ranger mes affaires et de faire un feu avant de me retrouver complétement dans le noir. Il y a une espèce de socle rouillée plein de cendres près de la tente. Visiblement d''autres personnes ont campées ici avant moi. Je ramasse quelques branches autour du campement. Le bois est sec par ici. Pas étonnant vu la chaleur qu'il fait.

Le feu ne mets pas longtemps à prendre. Je m'installe à quelques pas pour éviter d'avoir trop chaud et je sors quelques fruits achetés au marché tout à l'heure. C'est vraiment agréable de profiter de la vue en mangeant. Les pyramides sont éclairées à la base et je dois dire que c'est absolument splendide.

Je me sens relaxée pour la première fois depuis des mois. Je crois vraiment qu'une coupure du train train quotidien m'était plus que nécessaire. Au moins ici, je ne peux pas me réfugier dans le travail.

Je reste un moment à contempler le paysage avant d'entrer dans la tente pour une bonne nuit de sommeil...


[Abandon] L'effet tournesol Image04_small
Le jour suivant mon arrivée, je suis allez visiter les ruines de Kanark. J'ai passé un merveilleux moment, adossée à une colonne à dessiner dans mon carnet. J'étais tellement absorbée parce que je faisais que j'en ai oublié la chaleur. Comme je n'avais pas pris de crème solaire, j'ai attrapé un coup de soleil, en particulier sur le visage. Ma peau arbore maintenant une magnifique couleur écrevisse. Du joli...

Aujourd'hui, j'ai donc décidé de rester au campement pour me reposer puisque je n'ai pas très bien dormi la nuit précédente... ne sachant pas comment me mettre pour ne pas avoir mal. C'est dans ces moments là que je regrette de ne pas avoir de Biafine. Il y a rien de mieux pour soulager dans ces cas là.

Je vais sûrement encore éviter un peu le soleil, je ne peux pas me permettre d'aggraver l'état de ma peau.. Si seulement j'avais pris des vêtements plus couvrant...

C'est pourquoi j'ai décidé d'aller visiter la pyramide du ciel demain puisque je serai en intérieur. Il faut juste que me renseigne pour savoir s'il n'y aurai pas une excursion ce jour là ou un guide privé qui pourrai me faire visiter...

Bon, je verrai ça plus tard dans la journée quand le soleil tapera moins. En attendant, je vais sortir mon carnet de croquis. J'ai une vue magnifique de mon campement, cela serait dommage de ne pas en profiter plus amplement.


[Abandon] L'effet tournesol Image05_small
La nuit commence à tomber. Je me rends au marché pour tenter de trouver des informations sur les excursions, ou, à défaut, un guide.

C'est le propriétaire de l'échoppe de souvenirs qui m'explique qu'il n'y a peu d'excursions à cette période de l'année puisque nous sommes en période creuse et que la prochaine est prévue pour lundi prochain. Je suis un peu dépitée puisque lundi prochain, je serai déjà rentrée...

- Dans ce cas, est-ce que vous savez où je peux trouver un guide privé dans le coin?

L'homme me regarde et tend un doigt. Je le dévisage, perplexe.

- Vous en avez justement un derrière vous mademoiselle.


[Abandon] L'effet tournesol Image06_small
Je me retourne surprise, vers un homme au teint basané et aux yeux étrangement bleus qui se tient à l'entrée du magasin. Il s'approche de moi, un sourire aux lèvres.

C'est fou, il a un de ces regards... et avec ce teint mat... ça en est presque hypnotisant.

- Je m'excuse mais j'ai entendu ce que vous disiez et j'ai cru comprendre que vous cherchiez un guide, dit-il en me serrant la main.
- C'est exact ... mais j'ai affaire à Monsieur ?
- Kallel mais vous pouvez m'appeler Ilias.

Hmm... très exotique tout ça.

... Bon sang ! Mais à quoi suis-je entrain de penser ! Reprends toi Jilia !


[Abandon] L'effet tournesol Image07_small
- ... moi c'est Jilia, Jilia Manzo, dis -je en sortant de mes pensées et en espérant qu'il n'ai pas remarqué ma petite absence.
- Italienne ?
- D'origine oui... mais pourquoi cette question ?
- Simple curiosité. Est ce que vous avez déjà mangé ?
- ... Non, pas encore...
- Alors est-ce que ça vous dit de discuter de tous ça autour de délicieuses Fallafel ? me propose-t-il, un sourire aux lèvres.
- Si vous me prenez pas les sentiments... dis- je en souriant à mon tour.

Apparemment, son sourire est contagieux.


[Abandon] L'effet tournesol Image08_small
Ilias vient juste de me laisser après m'avoir raccompagné à mon campement. Nous avons rendez-vous ici même, tôt, demain matin pour visiter la pyramide du ciel.

Et je dois dire qu'il me tarde. Je mentirai si je disais que c'était seulement pour la visite. Ilias est un homme drôle, cultivé et pourvu d'un certain charme.

Pendant le dîner, j'ai appris qu'il était d'origine égyptienne mais qu'il avait grandi en France. Curieux d'en savoir plus sur ses origines, il a visité l'Égypte une première fois et ce fut le déclic. A son retour il troquait ses études de commerce pour l'archéologie. Du coup, quand il vient ici, il est guide à ses heures perdues pour payer ses frais lors de son séjour.

Je baille un bon coup. Il est temps que j'aille me coucher. La journée de demain sera longue.


[Abandon] L'effet tournesol Image09_small
Il est temps de sortir de ma tente. Ilias ne devrait plus tarder. Je tire sur la fermeture éclaire et je suis surprise de le voir, patientant les bras croisés non loin.

- J'espère que cela ne fait pas trop longtemps que vous attendez ?

Il fronce des sourcils et me fait signe que non.

- Je t'ai déjà dit hier soir de me tutoyer. On a quasiment le même âge après tout...

Je roule des yeux. Ce n'est pas de ma faute si j'ai du mal à tutoyer les gens au premier abord...

Ilias s'approche subitement de moi avant de me prendre par le menton. J'écarquille les yeux. Non mais je rêve ! Faut pas aller trop vite en besogne mon petit !

- Je vois que ton coup de soleil s'est bien atténué, dit-il, me coupant net dans mes pensées.

C'est pas vrai, il n'avait pas besoin de me toucher pour le voir. Et puis il m'a fait une de ces peurs. Mon cœur bat à encore à cent à l'heure.

- J'ai apporté ça, dit-il en sortant quelque chose de sa besace.

Un tube de crème solaire !

- Ça c'est vraiment gentil de votre part.... de ta part, me repris-je en le voyant à nouveau plisser son joli minois. Je vais aller m'en mettre un peu avant de partir. J'en juste ai pour une minute...


[Abandon] L'effet tournesol Image10_small
Il nous a fallu une bonne demi-heure à pied pour nous rendre à notre destination. Et je dois dire que j'étais bien contente de m'être levée aussi tôt. Si nous étions partis plus tard dans la journée, le trajet aurait été une véritable torture sous le soleil.

Après avoir payé à l'entrée, nous avons accédé à la portion ouverte au public puisque une partie est en rénovation. Dommage...

La visite de la chambre du roi m'a fait une grande impression de part sa quantité de fresques colorées, de sculptures et sa dominante de turquoise absolument éclatante et majestueuse.

Même si c'était un coup de bol, je réalise que j'ai pris une bonne décision en engageant Ilias. On sent à quel point c'est une passion pour lui, et cette passion se retrouve justement dans sa manière de raconter l'histoire des lieux. Il n'hésite pas à entrer dans les détails sans que cela soit barbant pour autant. Il vous entraine en quelque sorte au cœur du lieu... au cœur de l'histoire.

Bref, j'ai bu ses paroles sans en perdre une goutte.


[Abandon] L'effet tournesol Image11_small
Dans la soirée, nous sommes retournés à mon campement après avoir acheté de quoi faire des grillades.

- Je te remercie pour cette incroyable journée, dis-je en tournant la brochette pour éviter qu'elle brûle.

Je vois Ilias sourire du coin de l'œil. Je sais qu'il a remarqué mon appui sur le te.

- Et ce n'est que le début... demain je t'emmène au temple de la reine Hatchepsout, samedi au temple d'Abu Simbel et

- ... Dimanche je repars... coupai-je désenchanté.

Ilias n'ajoute rien. J'ai surement un peu cassé l'ambiance mais j'y peux rien. Je n'ai pas franchement envie de rentrer.

C'est étrange de ma part mais je n'ai pas pensé au travail jusqu'à maintenant. Pas une seule fois je me suis dis, tiens, il faudra que je me mette sur tel dossier en rentrant ou quel nouveau projet va t-on me confier à mon retour...? Ça ne m'a tout simplement pas manqué.

Après m'avoir donné rendez-vous à la même heure que ce matin, et même endroit, Ilias me souhaite une bonne nuit. Après son départ, je reste assise au coin du feu. Pensive...

Je réalise que le travail n'a pas autant d'importance à mes yeux contrairement à ce que je pouvais croire. Je repense à la question que Jahia... Qu'est ce que je veux vraiment?

Certainement pas tout sacrifier au détriment d'un travail, certes, que j'aime, mais qui n'est pas irremplaçable. Pas comme les dernières personnes que j'aime. Je ne veux pas passer à côté de l'essentiel en mettant tout le reste de côté et réaliser à mes vieux jours qu'au final, je n'ai pas fais grand chose de ma vie.

La réponse est plutôt claire maintenant...


[Abandon] L'effet tournesol Image12_small
Le vendredi, nous sommes allés voir le temple de la reine Hatchepsout qui est vraiment unique dans son genre. Non seulement ce dernier est en parti creusé dans le roc de la montagne à laquelle il s'adosse mais il est très moderne et épuré en comparaison à ce qui se faisait à cette époque.

Le soir même nous avons acheté des Shawarma, équivalent du Kebab avant d'aller les manger aux pieds du Sphinx, profitant de la vue magnifique sur la ville, tout en faisant plus ample connaissance.

J'ai remarqué qu'Ilias est plutôt... tactile. Je ne veux pas dire par là qu'il a des gestes déplacés envers moi mais il n'hésite pas à mettre sa main sur mon épaule, mon bras, me prendre la main quand il veut me montrer quelque chose et tout un tas de gestes dans le genre. Ça me mets assez mal à l'aise... je ne suis pas habituée mais curieusement ça ne me déplait pas.


[Abandon] L'effet tournesol Image13_small
Nous venons juste de revenir du temple Abu Simbel, qui, je dois dire était un peu le clou de la semaine. Quand on arrive devant la façade, on se sent vraiment minuscule à la fois devant sa taille, sa beauté et tous ses détails.

C'est ma dernière soirée en compagnie d'Ilias. Cette semaine est vite passée...trop vite... J'aurai mieux fait de partir deux semaines. Enfin je ne vais pas me plaindre non plus, j'ai pu visiter ce que tout je voulais voir.

- Voilà ce que je vous dois, dis-je en tendant une enveloppe faite avec les moyens du bord.

Je m'assoie à ses côtés pendant qu'il jette un œil à l'intérieur.

- Mais.... il y a un plus que prévu...
- Oui mais vous avez justement fait un peu plus que prévu en m'emmenant voir le Sphinx de nuit, en me tenant compagnie le soir...
- C'est vrai... mais je l'ai pas fait pour le travail.

Je le sens se tourner davantage vers moi. Je n'ose pas le regarder. Je me sens nerveuse.

- Jilia...

Non non ! Mauvaise idée. On ne murmure pas mon nom à mon oreille !

Sa main vient frôler ma joue. Il tourne doucement ma tête vers lui... et je me laisse faire. Je détourne mon regard pour ne pas croiser le sien.

A quoi ça rime... je pars demain... je ne le reverrai plus jamais...

- Je ne peux pas... coupai -je en sentant son souffle sur mes lèvres.
- Pourquoi ? demande-t-il sur un ton amusé.
- Demain...
- Tu t'en vas... oui je sais...
- Alors pourquoi vouloir...
- Parce que tu en as autant envie que moi
- Touché...


[Abandon] L'effet tournesol Image14_small
Je ne peux pas le nier. J'ai irrésistiblement été attiré dès le premier instant...mais les histoires sans lendemain ce n'est pas trop mon genre...

Oh et puis que diable ! Faut que tu arrêtes de toujours réfléchir ma grande et savourer le moment présent ! Après tout ce qui t'es arrivé ces derniers temps, tu peux bien en profiter un peu. Et puis rappelle toi de la décision que tu as pris il y a quelques jours...

Je finis par céder à ses lèvres. C'est fou le pouvoir de persuasion que peu avoir notre propre conscience...

Mais j'ai bien fait d'avoir écouté ce qu'elle me disait...car grace à elle, j'ai passé la nuit la plus chaude de mon séjour...


[Abandon] L'effet tournesol Image15_small
Le lendemain, quand je me suis réveillée, Ilias était toujours à mes côtés, entrain de dormir. Je n'avais pas prévu ça... Je pensais qu'il serai parti sans un bruit au petit matin. Je suis surprise mais ca ne m'arrange pas...

J'essaie de faire le moins de bruits possible pour prendre mes affaires et sortir de la tente. Je ne saurai jamais s'il faisait semblant ou si cela tient du miracle ... mais il ne s'est pas réveillé.

Je ne regrette pas ce qu'il s'est passé hier soir. Loin de là. Mais c'est plus simple de partir sans dire au revoir. Surtout que l'on ne se reverra jamais...

Je me tourne vers la tente que je vais devoir abandonner ici. Pas grave. Je ne pense pas en avoir besoin...

Avant de remonter la pente pour me rendre en ville à la recherche d'un taxi, je murmure un merci. A Ilias, en partie mais aussi à l'Égypte, qui en un sens, m'a permis d'ouvrir les yeux sur ce que je voulais vraiment.

Il semble qu'une fois à Riverview, je vais avoir pas mal de choses à faire pour préparer mon retour à Sunset Valley...

description[Abandon] L'effet tournesol EmptyRe: [Abandon] L'effet tournesol

more_horiz
Chapitre 4


[Abandon] L'effet tournesol Photo01
- Voilà, le dernier carton est fait, dis-je à moi-même en me frottant les mains, satisfaite d'avoir enfin terminé d'emballer mes affaires.

Je jette un coup d'œil autour de moi. C'est étrange de voir la maison dépouillée de tous les tableaux et bibelots que j'avais entassés au fil du temps. Mais ça l'est davantage de me dire qu'aujourd'hui, je quitte cet endroit, où plutôt cette ville, pour de bon... et que dans quelques heures, je serai enfin de retour à Sunset Valley...

Je regarde par la fenêtre. Toujours pas de signes de vie des déménageurs. J'ai le temps de faire un dernier tour des lieux en attendant.


[Abandon] L'effet tournesol Photo02
C'est dans ce qu'il me reste de chambre que je termine mon vagabondage. Ça fait du bien d'avoir un moment de répit parce que depuis mon retour d'Égypte, je n'ai pas eu une minute à moi...

Entre ma démission, le tri des affaires de Rina, le lancement des travaux pour la nouvelle chambre... Difficile de souffler avec tout ça. Mais au moins, ça m'a évité de trop penser à elle...

Je ne sais pas encore ce que ma vie va être à Sunset Valley. Je n'ai pour l'instant rien planifié. En revanche, ce que je sais, c'est que je compte bien profiter de la présence des gens que j'aime. Avec la perte de Rina, j'ai pris conscience à quel point il était facile de tout perdre en quelques instants. Et je ne veux pas regretter, lorsque je serai âgée, de ne pas avoir profité de ma vie comme je l'entendais, d'être passé à côté de l'essentiel...

Alors peut-être que oui, je vais surement regretter certaines décisions. Oui, cela va surement être dur les premiers temps de vivre dans une maison empreinte de la mémoire de Rina. Mais j'ai la chance de prendre un nouveau point de départ et il serait dommage de ne pas la saisir...

J'aperçois le camion de déménagement. Je jette un dernier regard à ma chambre avant de descendre.
Il est temps pour moi de faire mes adieux à Riverview.


[Abandon] L'effet tournesol Photo03new
Les déménageurs viennent de partir et je me retrouve au milieu d'une montagne de cartons à déballer... Mais après la journée de route que je viens de me payer, il est hors de question que je me mette à faire ça tout de suite.

Maintenant que je suis toute seule dans cette maison pour la première fois depuis le décès de Rina, je réalise à quel point la maison est silencieuse. C'est terriblement oppressant. Et le fait de savoir que Rina a perdu la vie ici, dans les escaliers que j'ai d'ailleurs fait changer, n'arrange surement pas cette sensation...

Il faut juste espérer que je trouverai rapidement mes futurs colocataires car je ne sais pas si je supporterai cette ambiance bien longtemps ...

Certains diront sans doute que je suis un peu folle d'être revenue habiter dans cette maison. Après tout, c'est un peu remuer le couteau dans la plaie mais d'un côté... je me dis justement que cela m'aiderait peut-être à faire mon deuil. Jusqu'à présent, j'ai tout fait pour ne pas trop y penser... et il va bien falloir à moment où à un autre, y faire face.

Je décide de me mettre à la recherche du carton dans lequel j'ai rangé ma radio. Un peu de musique aidera à adoucir l'ambiance. Je soupire de soulagement dès les premières notes. J'ai presque honte mais je crois que la radio et la lumière vont rester allumées cette nuit....

Ce soir, je vais dormir sur le canapé. A vrai dire, j'ai demandé aux déménageurs de laisser le lit, qui a été démonté, dans le couloir à l'étage puisque je n'ai pas encore choisi quelle chambre j'allais prendre... mais je verrai ça demain...


[Abandon] L'effet tournesol Photo04new
Après une semaine de déballage de cartons la maison est enfin prête, et ma chambre aussi par la même occasion. J'ai finalement décidé d'occuper celle du rez-de-chaussée parce que l'étage est imprégné de souvenirs pour l'instant. Je sais que j'ai pris une résolution en faisant un premier pas vers mon deuil mais ce n'est pas la peine d'aller trop vite en besogne.

C'est d'ailleurs pour cette même raison que Claire s'était chargée pour moi de vider la chambre de Rina et d'entreposer ses affaires à la cave...

En tout cas, c'est un soulagement d'être enfin sortie de la phase déménagement. Non seulement parce que j'en avais marre de ce bazar, mais surtout parce qu'en rangeant mes affaires, des choses familières, cela m'a permis de retrouver quelques points de repères. De ce fait, la maison est beaucoup mois oppressante. Je m'y sens beaucoup plus à l'aise et détendue.

Je vais maintenant pouvoir me pencher sur ma recherche de colocataires. Mais avant, il faut que je fasse quelques recherches sur le net pour trouver quelques conseils concernant la colocation. Le problème c'est que ma ligne internet n'est toujours pas en service. Je vais donc devoir me rendre à la bibliothèque pour utiliser un des ordinateurs mis gracieusement à disposition.

J'attrape mon sac à main et mon manteau avant de sortir. L'opération colocataires peut commencer...


[Abandon] L'effet tournesol Photo05
Je suis tombée sur un site réunissant divers témoignages de personnes ayant vécu en colocation. Grâce à ça, j'ai pu apprendre qu'il ne fallait pas hésiter à rédiger un questionnaire pour mieux apprendre à connaître la personne qui vient pour la visite, laisser parler le feeling, préparer une liste de règles à respecter et également définir comment vont se régler les différentes dépenses.

Il y a pas mal de choses à prendre en compte et tout ce que j'ai pu trouver me sera très utile pour la suite... Il ne me reste plus qu'à faire passer mon annonce dans le journal local et faire la tournée des commerçants pour voir si certains accepteraient de l'afficher...

Un vent glacial se met à souffler dès que je pousse les portes de la bibliothèque. Je m'emmitoufle dans le col de mon manteau pour me protéger du froid et je cours jusqu'à ma voiture garée non loin. Quand je pense que hiver sera là dans quelques jours ... et que mon anniversaire aussi, par la même occasion.

Je soupire. Je fêterai mes 26 ans cette année. Le temps passe vite. Beaucoup trop...


[Abandon] L'effet tournesol Photo06new
J'ai eu pas mal d'appels suite à la parution de mon annonce dans le journal. Hélas, peu de choses plus concrètes en revanche... Quelques visites par-ci par-là sans avoir vraiment accroché avec qui que ce soit..

J'ai d'ailleurs du donner cours à un rendez-vous avec une certaine Pauline très rapidement. C'est d'abord son look tapageur qui m'a fait tiquer. Je n'oublierai jamais sa jupe rose en imprimé crocodile... brrr

Mais ce n'est pas seulement sa tenue vestimentaire des plus douteuses qui m'a poussé à prendre cette décision mais plutôt sa réponse à la question concernant les loisirs. «Cela dépend de mon copain du moment en fait...» m'a t-elle répondu.

Je n'ose même pas imaginer la tête que je faisais ce moment là. En tout cas, je lui ai dit que ce n'était pas possible avant qu'elle ne continue sa phrase. Franchement, je n'avais pas envie de voir défiler ses conquêtes à la maison. Très peu pour moi. Merci.

Enfin, à part elle, je n'ai pas eu de cas particulier et je croise très fort les doigts pour ne pas en avoir d'autres...

Je me doute que trouver un colocataire, enfin deux, ne se fait pas en claquant des doigts mais j'espère tout de même que les choses vont aller plus vite... Je commence un peu à être impatiente à l'idée de cette colocation.

Pourtant c'est assez étonnant venant de moi qui suis plutôt solitaire de nature. Généralement, je côtoie les gens que lorsque je n'ai pas le choix. C'est d'ailleurs pour cette raison que je n'ai que très peu d'amis.

J'ai conscience que je ne peux pas changer du jour au lendemain. D'ailleurs, je ne peux pas changer tout cours. Mais je dois surement pouvoir m'ouvrir davantage aux autres avec le temps. C'est pourquoi j'attends beaucoup de cette colocation puisque cela m'obligera à côtoyer des gens que je ne connais pas.

J'espère seulement que l'expérience ne se limitera pas seulement à vivre sous le même toit sans vraiment se parler... Que je partagerai de bons moments avec eux, que cette maison retrouvera son âme d'antan. Quelle reprendra enfin vie.

C'est sans doute un premier pas vers mon deuil mais je souhaite sincèrement que Rina soit fière de ma décision où qu'elle soit.


[Abandon] L'effet tournesol Photo07new
Alors que je suis entrain d'étendre le linge, j'entends quelqu'un frapper à la porte.

Devant moi se tient une jeune femme mince qui doit surement avoir à peu près le même âge que moi. Son teint pâle parsemé de tâches de rousseurs, fait ressortir ses yeux d'un vert profond qui se marient parfaitement avec sa chevelure flamboyante.

- Bonjour, dit-elle, visiblement mal à l'aise, je m'excuse de débarquer comme ça sans prévenir mais j'ai vu votre annonce dans le journal... comme j'étais dans le coin, je me suis permise de venir en personne pour savoir si vous cherchiez toujours quelqu'un...

Effectivement, cela ne se fait pas de venir comme ça sans appeler avant pour prendre rendez-vous. C'est d'ailleurs plutôt surprenant comme démarche. Mais coup de chance pour elle, je ne suis pas occupée et l'annonce est toujours valable...

- Arf, je le savais, dit-elle soudain. Vous avez déjà trouvé quelqu'un ? N'est-ce pas ? Bon sang Karel, t'es vraiment une idiote, tu aurais vraiment du appeler avant au moins pour savoir si l'annonce était toujours d'actualité. Mais quelle idiote tu fais !

Je la regarde perplexe mais surtout amusée par son monologue.
- Bon et bien, je m'excuse de vous avoir dérangé pour rien. Je vous souhaite une bonne fin de soirée, dit-elle avant de commencer à s'éloigner.

- Attendez ! dis-je en me retenant de rire. Si vous m'aviez laisser l'occasion d'en placer une, je vous aurez dis que je cherche toujours...

A ces mots, ses joues prennent une couleur cramoisie.
- Suivez moi, je vais vous faire visiter.

[Abandon] L'effet tournesol Photo08new
Après un tour des lieux, je me suis installée dans le salon avec Karel pour pouvoir discuter plus tranquillement.
- J'ai discerné un petit accent dans votre voix qui me fait dire que vous n'êtes pas d'ici, je me trompe ?

- Non, pour tout vous dire, je suis originaire d'Écosse, d'Édimbourg plus précisément.

Je la dévisage, dubitative.
- Mais pourquoi venez-vous vous enterrer dans une ville comme Sunset Valley ?

- C'est vrai que ça doit vous paraître assez étrange... En fait, j'ai de la famille dans la région... et vu que j'avais envie de voir du pays, je me suis dis que ça serait l'occasion... Après je ne pense pas rester indéfiniment ici. Je pense que c'est l'affaire de deux ou trois ans mais je verrai bien, si je ne me plais pas ici, rien n'est moins sûr...

- Ça ne me paraît pas si étrange que ça vous savez. Après tout, j'ai décidé de tout abandonner pour revenir vivre ici alors je serais mal placée pour juger votre décision, dis-je en souriant.

Je réalise qu'elle est la première personne à qui je parle de ça en dehors de Jahia. En plus, jusqu'à présent, les échanges avec les autres visiteurs ont toujours été assez limité... Un bon point pour Karel...


[Abandon] L'effet tournesol Photo09new
- Et sinon vous faites quoi dans la vie ?

- Et bien je suis reporter-photographe... mais débutante. C'est encore difficile de gagner ma vie en vendant occasionnellement mes photos, du coup, j'ai pris un emploi à temps-partiel à l'épicerie du coin. Vous savez, celle qui est juste située à côté du cinéma.

Bon au moins, elle a l'air d'avoir le sens des réalités puisqu'elle a prit un deuxième emploi pour être certaine de pouvoir subvenir à ses besoins...

Après ça, j'ai passé en revue d'autres choses comme ses centres d'intérêts, ses goûts en matière de musique, livre et cuisine, tout ce qui pouvait me permettre d'en savoir un peu plus sur elle.

J'ai donc appris par exemple qu'elle avait 3 frères, dont un jumeau et que c'était un miracle qu'avec toute cette testostérone environnante, qu'elle ne se soit pas transformée en véritable garçon manqué. Qu'en terme de musique, elle aimait particulièrement les vieux groupes des années 70 mais qu'elle ne se limitait tout de même pas qu'à ça. Qu'elle aimait aller courir particulièrement le weekend et qu'elle pratiquait l'ovo-lacto-végétarisme.En gros, elle consomme les produits d'origines animales comme les produits laitiers, les œufs et le miel mais pas de viande, ni de poissons ou crustacés...

Ce qui me conforte dans l'idée de réserver un étage du frigo pour chaque personne plutôt que de faire une cagnotte globale et devoir faire de longs calculs chaque fin de mois pour savoir qui doit quoi à qui... Cela sera sans doute plus facile de gérer le régime particulier de Karel comme ça.


[Abandon] L'effet tournesol Photo10new
Je cligne des yeux. Je viens d'inclure Karel à la colocation... Apparemment, je viens de prendre ma décision. Et vu l'heure qu'affiche ma montre, j'ai passé plus d'une heure en sa compagnie... et ceci sans avoir à utiliser un prétexte bidon pour mettre fin à la conversation. Au contraire, j'ai trouvé ça intéressant de parler avec elle, surtout en ce qui concerne la photo.

- Et bien Karel, si vous êtes toujours partante, vous pouvez emménager dès que vous le souhaitez ?

Elle me fixe du regard mais j'ai l'impression que la nouvelle n'a pas encore fait mouche.

- Quoi ! Vraiment ? J'ai bien entendu ? Hein, dites moi que j'ai bien entendu et que ce n'est pas seulement mes oreilles qui me jouent des tours...

- Non non, dis-je en riant, d'ailleurs, ça serait bien si on pouvait commencer à se tutoyer dès maintenant, ça sera plus simple pour la suite... Et puis, il va falloir me dire qu'elle chambre tu souhaites prendre. Le mieux, ça serait de se revoir, disons, ce samedi pour officialiser tout ça..

- C'est génial ! dit-elle en me prenant par les mains avant de les lâcher aussitôt en réalisant son geste. Franchement, qui aurait cru que de venir au culot aller payer. Sérieusement, je pensais me faire rembarrer... comme quoi...Faut excuser mon enthousiasme mais je me réjouis d'avance de ne plus avoir à dormir à l'hôtel.

Elle regarde sa montre.
- Bon sang, il est déjà 18h, je n'ai même pas vu l'heure passer.

Contente de voir que le ressenti est réciproque...

- Et bien Jilia, je te dis à samedi vers quelle heure ? demande-t-elle une fois devant la porte.
- Vers 10h30 si ça te va ?
- Ça marche... Alors à samedi.
- A samedi.

Je la regarde s'éloigner quelques secondes. Alors que je m'apprête à refermer la porte, elle se retourne et me fait un grand geste pour me saluer. Je me surprends à lui rendre la pareille.

Cette colocation s'annonce plutôt bien.


[Abandon] L'effet tournesol Photo11new
Nous sommes le lundi . Il est 13h. Et les meubles de Karel ont déjà été livrés ce matin. Il ne manque plus que l'intéressée qui ne devrait pas tarder à finir son travail à l'épicerie du coin. C'est assez pratique pour elle finalement parce qu'il lui faut même pas dix minutes à pied pour s'y rendre. Un sacré plus pour elle qui n'a pas de voitures...

Vers la demi, la porte d'entrée s'ouvre et je vois ma nouvelle colocataire entrer.

- Je suis désolée, je me suis permise de rentrer sans frapper, dit-elle gênée en posant ses valises.
- C'est bon ne t'inquiètes pas pour ça, c'est aussi chez toi maintenant, dis-je en fouillant dans mon sac à main.

J'avais déjà fait préparer le double des clefs pour toi mais je n'ai pas pensé à te le donner samedi quand tu es venue...

- Merci, dit-elle en les prenant.
- Tes meubles ont déjà été livrés... Est-ce que tu as besoin d'aide ?
- Ça va aller merci. Comme tu peux le constater, je n'ai pas grand chose. Je ne devrais donc pas avoir trop de mal.
- D'accord... si tu as besoin de quoi que ce soit, tu n'hésites pas... dis-je avant de retourner bouquiner.

... ce qui ne m'était pas arrivé depuis un moment... Je commence à apprécier le fait de ne pas travailler, à retrouver le plaisir des bonnes grasses mâtinés et de la farniente. J'avais oublié à quel point c'était agréable de faire ce que je voulais sans aucunes contraintes... Néanmoins, j'ai bien peur que cela ne me convienne qu'un certain temps. Il va falloir que je me trouve d'autres occupations... mais je verrai ça quand les deux chambres seront occupées.


[Abandon] L'effet tournesol Photo12new
Mon portable sonne et je sursaute. J'étais tellement prise par mon bouquin que j'en ai oublié tout le reste.

- Allo?
- Allo Jilia, c'est Jahia. J'ai une bonne nouvelle pour toi ! Tu peux dire à toutes le personnes qui vont appeler pour la colocation que tu as déjà tout loué !

- Quoi !? Comment ça ?
- Et bien, figure-toi que j'ai devant moi le candidat idéal pour...
- Le? Mais je t'ai pourtant dis que je préférais éviter une colocation mixte ...

- Je sais, je sais mais il cherche à louer quelque chose près de la mer et il n'y a aucune location de ce côté-là à part toi. En plus, ce que tu demandes au niveau du loyer entre dans sa fourchette de prix... et écoute, puisque je l'ai devant les yeux, je peux te dire qu'il a un bon dossier, que ses horaires de travail sont normaux et qu'après avoir discuté avec lui, je peux te dire qu'il est tout à fait charmant, termina t-elle en chuchotant surement pour que le concerné ne l'entende pas.

- Je sais pas trop Jahia, j'ai peur qu'une colocation mixte ne marche pas.
- Écoute, il y a pleins de gens qui ont fait l'expérience et pour qui ça a bien marché alors pourquoi pas toi ?
- Oui, et pour l'autre partie, ça a été une catastrophe...
- Laisse-lui au moins une chance. Rencontre-le, ça coutera rien à part un peu de ton temps si ça ne te convient pas. Dans le cas contraire, tu en auras fini avec les recherches.

- Si je comprends bien, tu ne vas pas me lâcher avant que je dise oui ?
- C'est ça, dit-elle avec un sourire dans la voix.
- Ok, je suis d'accord pour le rencontrer...
- Génial ! Si nous venons d'ici un quart d'heure, ça te va ?
- Oui oui...
- Parfait, alors à tout de suite, dit-elle d'un ton satisfait avant de raccrocher.

Je soupire. J'avais presque oublié à quel point Jahia était très douée pour obtenir ce qu'elle voulait... mais bon comment lui en vouloir de m'imposer les choses comme ça quand elle essaie de m'aider...


[Abandon] L'effet tournesol Photo13new
J'entends quelqu'un frapper. Surement Jahia, avec son candidat tout à fait ...charmant...

- J'espère qu'elle n'a pas craqué dessus... dis-je à moi même avant d'ouvrir la porte.

Devant moi, se tient un homme qui n'a rien de l'image que je me fais de quelqu'un de charmant. En même temps, Jahia et moi n'avons jamais eu les mêmes gouts en matière d'hommes... Et heureusement d'ailleurs...

Parce que là, j'ai plus l'impression de me trouver face à un vieux cliché d'informaticien qu'autre chose au point de me demander ce qu'il a de si particulier pour que Jahia veuille me le présenter à ce point...

C'est pas possible, elle a vraiment du craquer dessus... Quelque chose doit m'échapper...

- Jilia, je te présente Nathan. Nathan, Jilia.
- Enchanté.

- Et bien, entrez, dis-je, encore surprise par son sourire qui me fait une drôle d'impression. Comme s'il y avait quelque chose qui clochait... comme s'il se forçait...

Enfin, d'un côté,qui n'essaierait pas de donner la meilleure impression de soi même dans une telle situation...

Néanmoins, j'étais bien loin de me douter qu'en le faisant entrer dans ma maison, il finirait par y prendre une place et que cette drôle d'impression que j'ai eu à la vue de son sourire, allait finir par se propager à toute sa personne.

Dernière édition par Tinu le Jeu 13 Jan - 0:07, édité 2 fois

description[Abandon] L'effet tournesol EmptyRe: [Abandon] L'effet tournesol

more_horiz
Une des meilleures histoire sims que j'ai pu lire. La perfection est au rendez-vous (oui je sais tu veux pas que l'on dise ça ^^), mais tout est parfaitement dosé, le rapport texte/image, très bien raconté, on se sent très proche du personnage, les images sont magnifiquement réalisées et Tinu sait merveilleusement bien faire passer les émotions.

____________________________
[Abandon] L'effet tournesol 100711091734823429

description[Abandon] L'effet tournesol EmptyRe: [Abandon] L'effet tournesol

more_horiz
C'est vraiment avec grand plaisir que je découvre ce 4 ème chapitre, après la légère déception du 3 ème, je suis vraiment heureux que tu retourne vers des choses plus "communes", auxquelles j'accroche vraiment ;p

Bref, c'est toujours aussi plaisant à lire !

description[Abandon] L'effet tournesol EmptyRe: [Abandon] L'effet tournesol

more_horiz
I love it !
Un chapitre génial :p
(Ouais je sais une argumentation du tonnerre, mais vous voulez que je dise quoi à une histoire si parfaite, en tout point, entre la qualité du texte, le réalisme, les personnages, les images... tout est génial !)

description[Abandon] L'effet tournesol EmptyRe: [Abandon] L'effet tournesol

more_horiz
J'avais lu la première partie sur l'autre fofo et j'avais adoré, aujourd hui je reprend le boulot, ce qui veut dire que je vais avoir tout le loisir de lire la suite et de commenter Very Happy

description[Abandon] L'effet tournesol EmptyRe: [Abandon] L'effet tournesol

more_horiz
Je viens de tout lire d'une traite et je trouve Jilia très attachante. L'histoire est vraiment très bien racontée. Tu sais trouver les mots et du coup, on ressent beaucoup l'émotion du personnage. J'ai hâte de pouvoir lire la suite. Continue dans cette voie.

description[Abandon] L'effet tournesol EmptyRe: [Abandon] L'effet tournesol

more_horiz
Fabuleux ! J'ai tout de suite accroché à l'histoire et je ne l'ai pas lâchée. Par contre, c'est pas gentil de nous cacher le visage de "Nathan" XDD
Bravo ! Smile

description[Abandon] L'effet tournesol EmptyRe: [Abandon] L'effet tournesol

more_horiz
Superbe ♥️ vraiment hâte de voir la suite Very Happy !

description[Abandon] L'effet tournesol EmptyRe: [Abandon] L'effet tournesol

more_horiz
Je viens de lire ton histoire d'une traite suite aux commentaires positives. Et j'adhère complètement. On s'attache très vite à Jilia qui se trouve à un tournant de sa vie. Je t'avoue au début j'ai eu peur quand tu as commencé par son réveil, puis son petit déjeuner et toute sa préparation pour aller au boulot (Beaucoup d'histoires sims commencent ainsi. Pour que j'accroche, il me faut un début qui me surprend en général). Mais j'ai continué et j'ai aimé ^^ Je lis très peu d'histoires de sims en ce moment. Maintenant, je vais attendre avec impatience la suite de ton récit en même temps que celle de Princesse_Doudou Smile

description[Abandon] L'effet tournesol EmptyRe: [Abandon] L'effet tournesol

more_horiz
Encore Encore Encore etc ...

description[Abandon] L'effet tournesol EmptyRe: [Abandon] L'effet tournesol

more_horiz
ton histoire est trés bien construite tinu,les décors les meubles les récits tous y est, pour rendre fan les lecteurs,j'attends avec impatience la suite

____________________________
[Abandon] L'effet tournesol Sign-a10

auresims site de téléchargements pour les sims3
[Abandon] L'effet tournesol Bouton1

le savoir,le savoir faire et le faire savoir

description[Abandon] L'effet tournesol EmptyRe: [Abandon] L'effet tournesol

more_horiz
Ça y est, je me suis motivé à lire ton histoire, je dois dire que je ne suis pas déçu !

Les points faibles (selon moi) :
- J'ai un peu moins aimé le 3éme chapitre qui donnait l'impression que tu découvrais D.A au fur et à mesure de ton récit.
- Pour être parfaite, ton histoire manque un peu d'humour. Tu maitrises pourtant bien les émotions : le passage du décès de la Grand-mère est assez poignant.
- Quelques fautes d'orthographe pas bien méchantes, mais qui font tâche xD

Les points forts (toujours selon moi) :
- J'aime ta façon d'écrire : ton histoire n'est pas monotone et il se passe suffisamment d'évènements pour ne pas ennuyer tes lecteurs.
- Les photos sont agréables, les décors à la hauteur de ton talent dans ce domaine. Les expressions des personnages sont réalistes, un très bon point !
- Les personnages que tu nous présente sont attachants, surtout Jilia. J'aimerai tout de même voir son coté obscur, ses défauts et ce qui fait qu'elle est plutôt solitaire. J'espère que tout cela viendra avec le chapitre 5 qu'il me tarde de voir paraitre...

Bonne continuation et bravo pour tout ce travail !

Dernière édition par Rabiere le Jeu 12 Aoû - 18:08, édité 1 fois

____________________________

description[Abandon] L'effet tournesol EmptyRe: [Abandon] L'effet tournesol

more_horiz
Le manque d'humour est peut être fait exprès , ce n'est pas un récit comique ><
Personnellement j'adore tout simplement...

____________________________
Bonne année à tous <3

description[Abandon] L'effet tournesol EmptyRe: [Abandon] L'effet tournesol

more_horiz
Je vous remercie pour vos messages, ne m'en voulez pas si je n'y réponds pas individuellement...

En revanche Rabiere, tu vas y avoir droit XD

Le troisième chapitre n'a effectivement pas été du goût de tout le monde. Il a eu un accueil mitigé ce qui fait que cela m'a un peu démoralisé pour écrire la suite vu que c'est ma première histoire et que je manque cruellement de confiance en moi à ce niveau (m'enfin, on dirait peut-être pas) mais bon après un bon coup de pied au fesse, j'ai vite remédié à tout ça...

En gros ce qui est surtout ressorti de cet épisode, c'est qu'il donne l'impression d'être une autre histoire dans l'histoire... en quelque sorte...

J'avoue que j'ai été un peu déçue par les réactions mais on peut pas faire tout bon à chaque fois, et ce même si on aimerai :p
(en tout cas, c'est mon cas).

Ce chapitre devait marquer une certaine transition dans la vie de Jilia. Au lieu d'affronter le décès de Rina, de prendre la décision quand au devenir de la maison, elle préférait se noyer dans le travail. Elle avait besoin d'un changement radical, quelque chose qui lui permettrait de s'éloigner de son train-train quotidien pour réaliser ce qui lui importait vraiment et enfin se décider à bouger. Pour moi ce voyage c'était ça...

Bref tout ça pour dire que non, ce n'était pas une découverte de DA pour moi XD. Quand j'ai eu le jeu, j'ai passé une semaine à découvrir les 3 destinations en profondeur et à ce qu'il pouvait apporter concrètement...

Bref, je suis désolée que tu ai ressenti les choses ainsi... puisque ce n'est effectivement pas le cas...

Mais pour le coup je te dirai presque que je n'ai pas trop de scrupule maintenant que le chapitre est écrit...parce que pour ma part j'ai pris beaucoup de plaisir à le faire Wink


Pour la question de l'humour je vais te décevoir car il est clair que ce n'est pas une histoire humoristique. Même si je comprends bien que tu entends par là que ca serai bien s'il y avait quelques notes d'humour, des moments plus légers par ci par là...

Mais au vu des événements qu'ils se passent dans la vie de Jilia... je me voyais mal faire des notes d'humour. Cela aurait été en quelque sorte déplacé compte tenu des évènements et de l'état d'esprit de Jilia.

Après voilà, c'est possible que par là suite l'humour soit plus présent. Mais soyons clair, je ne chercherai sans doute pas ajouter des notes d'humour juste parce que je dois en ajouter... S'il doit y avoir ce genre de passage c'est que cela doit être justifié.

C'est à dire une situation particulière, des délires entres les protagonistes. Des choses qui ont vraiment leurs places. J'ai pas envie que l'on ai l'impression que c'est rajouté juste comme ça et que ca dénature le style de l'histoire...

Après cela ne fera certainement pas rire tout le monde non plus... et c'est aussi le soucis de l'humour... ca ne fait pas mouche à chaque fois puisque chaque personne le perçoit à sa manière...


Quand aux fautes, quand tu as le temps et si ca te déranges pas, n'hésites pas à me les signaler par mp pour que je puisse les corriger... J'écris majoritairement le soir en rentrant du boulot il est donc certain que je dois en oublier... la fatigue aidant (même si ca n'excuse pas tout)... Hélas quand on est dans son texte, malgré une relecture, parfois on passe à côté de certaines fautes qui sont vraiment évidentes après coup.

Certains chapitres ont eu droit à des corrections comme par exemple Doudou (que je remercie encore :3 ) qui a relu le chapitre 4 tout en corrigeant les fautes où les tournures de phrases...


Et pour finir par rapport au dernier point fort que tu as cité, pour Jilia, il est clair que je ne vais pas tout dévoiler d'un coup... certaines choses vont venir dans les prochains chapitres ^^

On saura davantage pourquoi elle est autant solitaire même si ca peut être assez facile à deviner... (d'un côté c'est facile de dire ça pour moi hohoho, puisque c'est moi qui fait l'histoire)

Après c'est comme ca que je vois les choses, mais j'ai envie que l'on découvre Jilia au fil du temps... sachant qu'elle va aussi évoluer...

C'est comme quand tu rencontres quelqu'un, tu découvres pas tout les aspects (bon ou mauvais) du premier coup, et parfois, même en pensant connaitre quelqu'un, tu as des surprises. Ben là, c'est un peu comme ca que je veux faire Surprised


Bref, je te remercie sur ton point de vue sur l'histoire... C'est toujours intéressant de savoir que les autres en pense, que cela soit en bon ou mauvais...

Et j'avoue que j'adore après expliquer le pourquoi du comment XD


description[Abandon] L'effet tournesol EmptyRe: [Abandon] L'effet tournesol

more_horiz
Ha bas ont voit que tu aime expliquer tout bien comme il faut O_O (Comment tu fait pour écrire autant ! ><)

____________________________
Bonne année à tous <3

description[Abandon] L'effet tournesol EmptyRe: [Abandon] L'effet tournesol

more_horiz
Hihi, de rien Tinu Wink Si tu as besoin, tu sais que tu peux encore m'appeler à la rescousse. Bon, par contre, je n'ai pas la prétention de voir toutes les fautes vu que je corrige aussi sur mon temps libre ^^

Enfin bref, mon message n'était pas là pour ça, mais pour réagir à ton manque de confiance en toi vis-à-vis de l'écriture. Tu as vraiment un talent Tinu ! De toutes les histoires sims que j'ai pu lire, c'est de loin la plus intéressante et la mieux écrite. Tu fais vraiment bien passer les émotions, même à demi-mot. Regarde tous les bons commentaires que tu as eu. ça prouve bien que ton style est apprécié. J'essaie de m'imprégner au mieux de ta façon de faire passer les émotions pour ajouter ça à mon style d'écriture. Et c'est pas toujours facile-facile :/

Maintenant, ça ne fait pas de mal de savoir prendre du recul et d'être humble face à ses créations. Tu n'as pas la prétention d'être "la meilleure auteur d'histoire sims". C'est là une très belle qualité que j'aime chez toi Smile Mais il faut aussi savoir s'apprécier à sa juste valeur. Quoique, là-dessus, je ne me fais pas de souci ^^ Quand je lis tes réponses aux commentaires, on sait exactement où tu vas et ce que tu as décidé pour ton histoire.

____________________________
[Abandon] L'effet tournesol 121107111747249700

description[Abandon] L'effet tournesol EmptyRe: [Abandon] L'effet tournesol

more_horiz
Gaga-D : A vrai dire je cherche pas spécialement à écrire beaucoup :p J'écris juste tout ce que j'ai à dire XD (ca parait logique hein) mais il est clair que si on me lance sur l'effet tournesol j'aurai tendance à dire plus de choses... bref, H.S fini.

Doudou : T'as faillit me faire pleurer quand j'ai lu ton message tout à l'heure XD J'ai passé une journée avec la poisse qui m'a collé à la peau alors ca m'a fait chaud au cœur de lire ton message et avec ma sensibilité aidant...

Bref, merci beaucoup en tout cas, je ferai surement appel à toi à nouveau (peut-être pas pour le prochain chapitre vu que tu sembles assez débordée Oo )

Il est certain que je n'oublie pas tous les bons commentaires que j'ai eu. Je n'oublie pas la première fois que j'ai posté le prologue et que j'ai eu tous ces commentaires, où j'ai été surprise et émue parce que je ne pensais pas que mon histoire allait être accueillit de la sorte.

Il est clair que je pourrais jamais en faire abstraction, c'est bête à dire, même si j'écris pour le plaisir, je ne peux pas nier aussi que j'écris aussi pour le plaisir d'être lu et de faire vivre quelque chose d'une façon ou d'une autre à travers mes propres mots...

Mais voilà j'ai toujours cette peur au ventre de me dire... et si le reste ne plaisait pas, et si tout retombait d'un coup. Ca doit surement paraitre idiot...

Mais c'est pourtant là. Après ca rejoint encore ce manque de confiance en moi, cette peur de ne pas y arriver...

Après voilà, peut-être justement que je prends trop de recul... peut-être que je m'inquiete pour pas grand chose au final XD

M'enfin, bref, je tourne en rond là :p
Merci beaucoup pour ton message Doudou, tu trouves toujours les mots justes...

Bref, HS clos sinon je vais me faire taper les doigts par un modo après ça...

description[Abandon] L'effet tournesol EmptyRe: [Abandon] L'effet tournesol

more_horiz
J'espère que je peux me permettre de poster ça...

Donc bon non pas de mise à jour de l'effet tournesol... Je suis rentrée de voyage depuis peu et je me donne le temps de souffler tout de même un peu puisque je suis en vacances... mais j'y travaille, ne vous inquiétez pas :p

Bref, excusez mon double post au passage mais je souhaitais mettre quelques petits textes écrits sur le vifs selon l'inspiration...

Il n'ont aucun rapport avec l'effet tournesol (je préfère préciser) et n'ont également aucun rapport entre eux. Il n'auront également pas de suite pour la plupart...

Je mets le premier sous-spoiler en majorité pour le langage utilisé à quelques endroits (rien de bien méchant) et la situation en elle même... que je vous laisse découvrir...
Spoiler :
C'est un jour comme les autres, où, tapis dans l'ombre, j'attends. On est en hiver et c'est beaucoup plus dur pour moi d'attendre sans bouger avec ce froid mais le jeu en vaut la chandelle alors je fais avec... Je regarde les secondes défiler à ma montre. Ça m'aide à supporter tout à ça et à patienter. De toute façon c'est bientôt l'heure...

Je dois me préparer. Il est important que je me dissimule davantage. Pour être sûr... Je ne dois prendre aucun risque. Je m'engouffre entre deux buissons tout en prenant soin d'avoir une vue dégagée. Je ne dois rien perdre de vue. Garder l'œil. Encore. Toujours.

Comme j'aimerai ne plus avoir à faire ça et pouvoir admirer sans fin s... la porte s'ouvre ! Enfin !

Un bruit de pas qui s'avance vers moi et mon cœur se mets à battre plus vite. J'aperçois une silhouette qui s'avance et mon souffle s'accélère. J'ai l'impression que le temps ralenti.

Je peux admirer ses formes voluptueuses que j'aimerai tant caresser de mes mains, ses longs cheveux de jais que j'aimerai faire glisser entre mes doigts... Sa jupe dangereusement désinvolte et légère pour la saison virevolte devant mes yeux émerveillés. Je manque de défaillir à la vue de ce spectacle inhabituelle mais je ne dois pas.

Je me ressaisi dans la seconde. Il ne faut pas qu'elle me voit. Pas maintenant en tout cas, c'est trop tôt...

Elle tourne au coin de la rue, pour se rendre à son travail comme tous les matins. Je vérifie que personne ne me voit pour sortir discrètement de ma cachette. Je dois maintenant sagement attendre l'heure du déjeuner pour la revoir. Tout ce temps gâché sans l'ombre de sa présence. Quelle torture !

Si seulement je pouvais constamment être avec elle, l'avoir pour moi tout seul, à tout jamais.


Il est l'heure du déjeuner et ma déesse ne va pas tarder de sortir de son travail pour aller déjeuner en compagnie de ses collègues. Je guette sa sortie. Ça y est ! Je la vois... mais... elle est seule ? Étrange, d'habitude elle déjeune toujours avec deux autres filles. Pourtant... elle a l'air d'attendre...

Mais je rêve ! C'est qui ce bâtard qui vient de la rejoindre !? C'est pas vrai ? C'est ça qu'elle attendait... Pourquoi je ne l'avais jamais vu auparavant ? C'est un nouveau collègue de travail ? Des dizaines de questions fusent dans ma tête. Jusqu'à présent, les seuls hommes qui l'ont approché de près sont son père et son frère. Je n'aime pas beaucoup ça...

Ils commencent à bouger, surement pour aller déjeuner. Je les suis. Il est hors de question que je les laisse seuls...


J'ai pris le risque d'être découvert en prenant une table près de celle où ils sont en train de manger. Avec un journal acheté au bureau de tabac du coin, je peux les surveiller de plus près.


Ce type je le hais déjà. Je n'aime pas son regard aguicheur, son sourire mielleux et ses mains qui effleurent les siennes. Mais je ne suis pas dupe. Je sais très bien ce qu'il veux. J'ai vu clair dans son jeu ! Quel salaud ! Il débarque comme ça dans sa vie et il veux déjà l'éloigner de moi. Mais je ne vais pas me laisser faire. Elle est mienne. C'est ma déesse. Nous sommes fais l'un pour l'autre et personne ne pourra me l'enlever. Personne. Elle est mienne. Elle est à moi. A moi. A MOI !

Il est temps qu'elle le réalise. Elle est restée trop longtemps dans l'ignorance. Je ne peux pas la laisser s'éloigner. Je dois mettre fin à tout ca...


Il m'a fallut trois longs et interminables jours pour préparer la maison afin qu'elle soit digne de recevoir sa reine. Maintenant tout est enfin prêt. Il ne manque plus que sa présence.


Deux soirs que ce nabot la raccompagne chez elle. Deux soirs où je rentre chez moi un peu plus vide à l'intérieur, à part cette haine grandissante pour cette sangsue qui s'accroche à elle.

Mais demain je retente ma chance...


Je regarde ma montre. Elle ne devrait pas tarder à sortir du travail. Je patiente dans une petite ruelle où j'ai garé mon vieux tas de ferraille. Je connais son itinéraire par cœur. Je sais combien de temps elle va mettre de son travail à chez elle. Je l'ai observé maintes et maintes fois au point de la connaître par cœur.

Chaque soir, elle passe devant moi sans le savoir, comme toutes les milliers de fois où je l'ai regardé vivre dans l'ombre, loin de moi.

Je jette un premier coup d'œil dans la rue. Je l'aperçois au loin, seule. Un signe du destin. Mon cœur se mets à battre à la chamade. Je sens que c'est bien plus fort que les autres fois. C'est différent parce que je sais que dans quelques instants elle sera mienne.

Second coup d'œil. Elle tapote sur son téléphone, un sourire au lèvre, distraite. Un autre signe du destin. Même le ciel est avec moi.

Je passe ma main dans la poche de ma veste. Je vérifie que le mouchoir imbibé d'éther est bien là. Je regarde aux alentours. Personne. Pas étonnant, il n'y a jamais un chat dans cette rue. Je me pousse du mur auquel je me suis adossé et je sors de ma cachette, ma main toujours dans la poche, agrippée au mouchoir. Elle ne m'a pas remarqué. J'avance vers elle et je m'excuse, lui demandant si elle n'a pas une cigarette alors que je ne fume même pas.

Elle est surprise, mais elle me réponds en souriant que non. Ce quelle est belle! Divine même surtout avec cette peur au fond de ses yeux. Elle n'a pas le temps de s'éloigner que je l'attrape en prenant soin de mettre le mouchoir sous son nez tout en la tirant vers ma voiture.

Je me penche à son oreille et je lui susurre «Bonsoir ma chérie, il est temps de te ramener à la maison » avant qu'elle ne ferme les yeux, emportée par un sommeil imposé.


Spoiler :
Elle connaissait ce paysage par cœur. Si bien, qu'avec les yeux fermés, elle pouvait continuer à l'admirer. Des maisons lointaines qui se chamaillaient sur le flan de la vallée, au pan de la forêt qui y était adossé, jusqu'au jardin de la maison dont l'aspect changeait au grès des plantes de saisons... Tout était minutieusement gravé dans sa mémoire.

Pourtant, elle ne se lassait pas de le voir. C'était peu à peu devenue une habitude jusqu'à être profondément ancré dans son quotidien. C'était pour elle un moment de répits. De réconfort.

Depuis bien longtemps, ses proches avaient cessé de vouloir comprendre. Sa mère adorée avait même confectionné une couverture de ses doigts de fées pour la protéger du vent qui engouffrait parfois sous le porche. C'était de là qu'elle s'adonnait à son activité favorite.

D'ici, elle pouvait s'émerveiller des senteurs qui passaient sous son nez, portés par le vent. Découvrir le chants des oiseaux. Essayer de deviner chaque son. Se laisser bercer par le bruissement des arbres.

Oui. Le porche était sans contexte le meilleur endroit pour profiter de tout ca.

Mais chaque chose a une fin et son rituel n'échappait pas à cette malheureuse règle...

Lorsque le ciel revêtait peu à peu ses couleurs, annonçant la fin de la journée, elle commençait à prier. Pourtant, elle ne croyait pas en dieu, et ce, depuis bien longtemps...

C'était parfois difficile de faire croire le contraire dans une famille si croyante mais elle avait appris avec le temps à faire semblant.

Malgré tout, elle ne pouvait pas s'empêcher chaque soir de prier. Prier le temps pour qu'il s'arrête.

Et chaque soir, ses prières étaient emportées par le vent qu'elle aimait tant, mais elles finissaient simplement étouffées entre le bruissement des feuilles et du chants des oiseaux.

Comme chaque soir, son cœur mourrait à petit feu dès qu'elle étendait des éclats de rires s'approcher de la maison. Et quand ses frères et sœurs arrivaient, leurs affaires d'écoles sous le bras, ils coupaient cours à leurs jeux ou leurs conversations.

Elle sentait son cœur se serrer sous leurs regards gênés quand ils paissaient en silence sans la regarder pour entrer dans la maison. Elle, au contraire, les dévisageait sans s'en cacher. Envieuse.

Une fois la porte fermée, tous ce qu'ils avaient suspendus en passant le portail de la maison reprenaient leurs cours. Bientôt la voix de sa mère se faisait entendre. Elle soupirait de dépit. C'était fini... pour ce soir.

La porte s'ouvrait à nouveau et sa mère s'approchait d'elle, un doux sourire aux lèvres, le regard plein de tendresse.

Mais c'était avec douleur qu'elle prenait dans ses bras sa fille dont les jambes s'étaient éteintes depuis bien longtemps..

description[Abandon] L'effet tournesol EmptyRe: [Abandon] L'effet tournesol

more_horiz
et bien moi aussi, je viens de lire tout d'une traite comme annasimsette, et j'ai été attirée dans les filets!!! et bien je te dis un grand bravo pour ce beau travail, tout est à la perfection au niveau détails, réalisme et l'histoire est bien racontée, vraiment suis très très fan!

bravo

cywkis

____________________________
[Abandon] L'effet tournesol 881163trophs

description[Abandon] L'effet tournesol EmptyRe: [Abandon] L'effet tournesol

more_horiz
Tinu, je suis définitivement fan de ton style d'écriture *-* Tu publierais des bouquins, je suis certaine que je serais la première dans le magasin à venir les acheter ! Tu décris si bien les émotions, tu arrives si bien à te mettre dans la peau des personnages. En tout cas, j'ai toujours des frissons en te lisant et je m'évade très vite. Difficile de redescendre sur terre après car j'ai toujours envie d'en lire plus ^^

____________________________
[Abandon] L'effet tournesol 121107111747249700

description[Abandon] L'effet tournesol EmptyRe: [Abandon] L'effet tournesol

more_horiz
Ton histoire ne compte que deux longues pages sur over-blog mais s'avère déjà prometteuse ! Tu présentes ta première histoire sims mais ton écriture est fluide et de qualité, bien qu'un peu trop formelle. C'est un véritable de suivre Jilia. L'histoire peut paraitre peu originale à première vue (il ne faut pas se fier aux apparences) mais, outre le texte, les illustrations exploitent vraiment le jeu Les Sims 3. Les paysages sont magnifiques et l'effet "pâte-à-modeler" des sims est plutôt bien gommé ! Ton histoire n'en est qu'à son début. Cependant, à l'heure où les legacy inondent les rubriques de chroniques sims, cette histoire est une petite perle !
Continue comme ça, tu ne peux que t'améliorer ! Wink

Notes : Je vois que certains n'ont pas vraiment adhéré au chapitre 3. Au début, j'ai aussi trouvé ce "changement de décor" étrange... Pour moi ce n'est pas une histoire dans l'histoire, c'est un passage obligé pour Jilia et pour la suite. C'est un épisode qui marque définitivement le changement de vie de l'héroïne qui se libère de la routine réglée dans laquelle elle vivait...
J'ai lu tes deux textes. J'aime bien l'atmosphère créé. J'apprécie cette manière d'écrire sur le vif, nos écrits s'en retrouvent plus forts !...

____________________________
 [Abandon] L'effet tournesol VjVV9gU