Les Sims vont avoir leur propre compétition télévisée

Inscrivez-vous sur Amaz'Sims

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


description[Abandon] The Family Jewels Empty[Abandon] The Family Jewels

more_horiz
The Family Jewels

Je suis très heureuse de vous présenter une histoire qui me trotte dans la tête depuis de longs mois déjà. Après de longues heures passées à créer seulement un sims, des jours entiers réservés à la recherche de contenus personnalisés sur Internet, me voilà apte à vous partager le premier chapitre d'une aventure qui, je l'espère, vous plaira autant qu'il me plait de l'écrire.
Vos commentaires et avis sur mes chapitres me sont très utiles, qu'ils soient négatifs ou positifs, alors j'espère trouver vos petits mots après mes publications pour savoir vos avis sur l'histoire, les dialogues, la qualité de mes images où je ne sais trop quoi encore.
Merci d'avance pour avoir cliquer sur cette histoire, je vous souhaite une très bonne lecture ! (du moins, je l'espère...)

Prologue
Spoiler :

[Abandon] The Family Jewels 862561TFJIMAGEA1

Alors, Bridgeport t'a manqué?

Bridgeport, je sais pas, mais le métro lui absolument pas, écrit la jeune femme aux cheveux baies rouges sur son téléphone, à quelques mètres de la station. En effet, il était trop tôt pour dire si sa ville natale lui avait manqué : tout ce qu'elle savait, c'était que la campagne avait finalement un certain charme et une certaine tranquillité - ce à quoi elle n'aurait pas pensé si son travail de journaliste ne l'avait pas envoyer à Sunset Valley pour une durée de trois mois. Malgré le fait qu'elle fut chaque jour réveillée aux aurores - environ 8 heures - par le bus scolaire et les cris des enfants qui l'empruntait, Berry Stanford ne fut pas surprise de s'apercevoir que, loin de personnes toxiques, sa vie était finalement bien plus douce et rassurante qu'à l'accoutumée.
Et en parlant de personnes toxiques, Berry n'avait envoyé aucun message à sa famille lors de son voyage.

Les odeurs d'urine lui emplissaient déjà les narines, alors qu'elle ne patientait qu'à quelques mètres de la station. En ajoutant à cela les bruits de circulation et la brume qui envahissait la ville depuis des heures, Berry se sentait en insécurité. Lorsqu'elle se dirigea enfin vers les portes automatiques de ce qui était pour elle l'Enfer sur terre, son téléphone vibra à nouveau.

Je suis passé hier. Tu as oublié de débrancher ton frigo. Sinon, jolie collection de pommes sur ton bureau. Je suis impressionné par la façon dont ton bordel est organisé.

L'ombre d'un sourire se dessina sur ses lèvres et elle rangea son téléphone dans sa poche. Elle lui répondrait ce soir, emmitouflée dans une couette, devant une série. Peut-être qu'il restera une bière, se dit la jeune femme, si Edouard ne s'est pas déjà servi.

[Abandon] The Family Jewels 841398TFJIMAGEA2

Berry du attendre de longues minutes à l'entrée de l'immeuble, l'ascenseur menant à son studio toujours aussi capricieux. Elle finit par prendre les escaliers, et regretta à un quart du chemin. Finalement, vivre au 8ème étage lui sembla beaucoup moins amusant que le jour où elle s'offrit son appartement, notamment pour sa vue.
C'est complètement fatiguée et énervée qu'elle franchit les portes de son chez-elle. Mais les lumières étaient allumées.
Son regard se posa sur le dos de celui qui semblait s'être invité dans son chez-elle. Elle lâcha son sac de voyage au sol.

[Abandon] The Family Jewels 175400TFJIMAGEA3

- Tu éteints immédiatement mon PC ou je te bute, dit-elle à Édouard.

- Comment tu as fait pour oublier ton ordinateur? Tu es restée trois mois et tu n'as pas songé à venir le rechercher?

Berry se retourna pour fermer la porte à clé, excédée.

- Je bossais sur un ordi de la bibliothèque. Qu'est-ce que tu fous ici?

Édouard se leva, puis s'est tourné vers elle. Il lui souris, et ses yeux jaunes se plissèrent d'une façon étrange que Berry ne connaissait que trop bien. Cependant, elle restait en retrait, méfiante.

- Oh, qu'elle surprise, imita t-il. Qu'elle joie de te voir, mon chéri, et tu m'as préparé un bon repas, je suis la femme la plus heureuse du m...

- Tu m'as fait à manger? Pitié, dis-moi qu'il reste une bière.

Berry lui passa sous le nez sans même lui accorder un regard, et s'installa sur une vielle chaise qu'elle avait trouvé dans un dépôt, pas très loin du centre-ville. Elle se sentait contente de ne pas avoir à cuisiner et de pouvoir enfin se reposer après de longues heures de trajet.

[Abandon] The Family Jewels 954725TFJIMAGEA4

- Alors, c'était comment, ta mission spéciale? demanda Édouard, les yeux rivés sur sa compagne.

Elle ne l'avait pas encore regardé dans les yeux, et n'avait pas l'intention de le faire. Sa présence, à laquelle elle était habituée depuis maintenant deux ans, lui semblait bien plus étrangère.

- Je pense avoir un bon article. Finalement, c'est plutôt sympa, Sunset, même si ma maison était... C'est toi qui a cuisiné ces nouilles, vraiment?

- Elles viennent du chinois en bas de la rue, tu connais? Un mec très sympa.

Un rictus se forma sur ses lèvres.

- Et on fait comment? reprit Berry. On boit dans un seul verre? Où sont les couverts?

- C'est tellement le bordel ici que je n'ai trouvé que ça.

- C'est ça, grinça t-elle en se levant pour aller chercher de quoi manger convenablement.

[Abandon] The Family Jewels 986007TFJIMAGEA5

Le reste du repas se passa plutôt bien, outre le fait que les nouilles étaient froides et immangeables et qu'une atroce odeur d'égout envahissait tout l'appartement de la jeune femme. Édouard, en débarrassant les assiettes, déposa ses lèvres contre le front de cette dernière. Elle s'enfuit immédiatement sous la douche, sans répondre au geste tendre que son compagnon lui avait offert. Il resta muet et immobile face à sa non-réponse. Il finit par hausser les épaules, habitué aux changements d'humeur radicaux de Berry. Tout en repoussant les idées tristes qui l'envahirent à cet instant, il s'allongea sur le lit. En essayant de penser à autre chose.

La douche était capricieuse. L'eau passait de tiède à bouillante, et de bouillante à glacée. Cette fois-ci, Berry devait faire vite afin que son corps ne vire pas au rouge tellement elle était brûlante. La jeune femme essayait elle aussi de penser à autre chose, quelque chose n'incluant pas Édouard. Elle se persuada que son retour en ville n'était pas aussi noir que dans ses pensées et ses cauchemars, et que la présence de quelqu'un en qui elle a confiance n'était pas aussi contraignant qu'elle pouvait le penser.

Puis, elle pensa à la journée qui l'attendait demain, et tous ses efforts pour essayer de relativiser tombèrent à l'eau. Berry sortit de la salle de bain, inquiète et apaisée à la fois. Pour l'heure, elle était plutôt satisfaite d'être rentrée.

[Abandon] The Family Jewels 869759TFJIMAGEA6

- Vires tes chaussures de mon lit. Maintenant.

Édouard ne bougea pas, visiblement amusé par son autorité inutile. Berry serra les dents. Elle ne pouvait pas le mettre à la porte, juste parce qu'il était un peu insolent et qu'aujourd'hui, elle n'était pas vraiment dans son assiette. Elle s'assit sur le lit, essayant de retrouver un peu de sérénité en elle. De relâcher les tensions.

Elle grimpa sur le lit. Maintenant qu'elle fut aussi proche du jeune homme, elle se senti mieux. Cette fois, elle ne tenta pas d'échapper à son regard et, après avoir retirer ses chaussures, elle s'en prit aux vêtements d’Édouard qui glissèrent un à un sur le sol.

[Abandon] The Family Jewels 375046TFJIMAGEA7

- Un vrai bébé, murmura t-elle en posant sa tête contre son torse.

- C'est sur que ces vêtements n'allaient pas se retirer seuls. Tu sais comment ça fonctionne, avec moi. Ils me collent à la peau. J'ai besoin d'aide.

Elle lui sourit pour la première fois depuis son arrivée. Ils restèrent silencieux un moment, les yeux dans les yeux. Lui avait envie de caresser les cheveux de sa compagne, et elle avait envie de s'abandonner au sommeil dans les bras de son compagnon. Mais ils ne pouvaient pas dormir sans se parler - même un tout petit peu.

- Tu es stressée pour demain? Lui demanda t-il, en caressant finalement ses cheveux sans cesser de la regarder.

- Je ne sais pas. Oui. Peut-être. Je ne sais pas s'y je suis stressée. J'ai l'impression d'être en colère en avance. Je sais que ça va dégénérer. Je ne veux pas les voir.

- Ils feront peut-être des efforts, au moins en ma présence.

- Je ne pense pas. Chaque membre de cette famille est une véritable vipère. Moi la première, conclut elle baissant les yeux, se sentant coupable de ne pas lui avoir rendu son baiser, tout à l'heure.

Édouard passa ses doigts le long du menton de Berry, et elle fut contrainte de relever la tête. Si le geste n'était pas direct, il n'en était pas moins calculer par son auteur. Il connaissait bien la jeune femme, et savait à quel point il était difficile de reprendre une conversation dès qu'elle avait baissé les yeux.

- Tu n'es pas obligé de venir, dit-elle doucement de sa voix rauque. Je ne veux pas que tu subisses ça. Nous sommes ridicules.

- Je veux venir.

Berry n'a pas tout de suite parlé de sa famille à Édouard, au début de leur relation. Les membres de la famille Stanford avaient gâchés la majorité des relations amoureuses de l'aînée. Les reproches à répétition de sa mère, les machinations de ses jeunes frères et sœurs pour pousser à bout chaque compagnon de Berry... Elle s'était lassée de ses ruptures douloureuses, et avait fini par rejeter l'idée d'être en couple, tellement un homme pouvant supporter les non-dits et les coups de poignard dans le dos des Stanford était introuvable. Alors qu'elle s'était décidée à ne plus faire confiance qu'à elle-même, elle a rencontré Édouard. Elle n'avait jamais eu une âme romantique, et pourtant, elle s'était dit que c'était le bon. Le véritable amour de sa vie, ou du moins, de sa jeunesse. Elle ne voulait pas tout gâcher. Après quelques mois de relation, elle jugea bon d'informer à son compagnon l'affreuse histoire qu'elle traînait derrière elle. Tout en oubliant volontairement certains détails, même cruciaux. Jamais il ne l'avait jugé, et souhaitait la soutenir et la protéger plus que tout face aux horreurs dont elle pouvait être victime.
Mais jamais il n'avait rencontré ses parents et ses frères et sœurs. Même si Berry avait suffisamment confiance en lui pour savoir qu'il ne l'abandonnerait pas, elle redoutait le jour où la rencontre devait survenir. Et ce jour, c'était le lendemain.

Ils ne reparlèrent plus de l'atypique famille durant la soirée. Berry raconta plus en détail son séjour à Sunset Valley, et confia à Édouard ses cauchemars au sujet de son retour en ville. Il l'a rassura un peu maladroitement en lui disant qu'elle n'avait de toutes manières pas les moyens de déménager, et elle enchaîna en l'insultant de connard.
Finalement, elle s'endormit de cette manière, contre son torse. Il lui sembla avoir entendu un vague "Je t'aime" avant de sombrer dans le sommeil, mais les bras de Morphée avaient peut-être inventés cette déclaration.



description[Abandon] The Family Jewels EmptyRe: [Abandon] The Family Jewels

more_horiz
Ce premier chapitre est intéressant et il donne envie de lire la suite. C'est cette histoire qui a eu un problème ma belle ?

Même si celle-ci je veux quand même te donner mon avis.

Le texte est bien écrit, toute façon on sait que tu as une jolie écriture et dis pas le contraire hein.^^ Il y a quelques répétions par moment genre "Lui avait envie de caresser les cheveux de sa compagne, et elle avait envie de s'abandonner au sommeil dans les bras de son compagnon" qui sont trop proches l'un de l'autre mais rien de bien méchant.
Un truc concernant la mise en page : je te conseillerai de ne pas mettre tout le texte en centré. Juste certaines parties et surtout pas pour les dialogues qui perdent un peu en "propreté" à mes yeux.
Les photos en soi sont bonnes, bien choisi, bien dosé mais la qualité même de l'image me semble moins bonne que par rapport aux Sims 4 non ?

____________________________
Je suis géniale et Moshine est mon esclave :

[Abandon] The Family Jewels 704960leharema [Abandon] The Family Jewels 334523autographe[Abandon] The Family Jewels 642025lesawrads

description[Abandon] The Family Jewels EmptyRe: [Abandon] The Family Jewels

more_horiz
Merci. C'était pas celle là mais j'ai pas envie de continuer. Mais merci.
C'est abandonné.