Les Sims vont avoir leur propre compétition télévisée

Inscrivez-vous sur Amaz'Sims

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


[Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1

description[Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1 Empty[Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1

more_horiz
[Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1 Etape_12

"Il était une fois..."

La première page

Pour raconter une bonne histoire, il faut avoir de bonnes bases. Si nous connaissons d'ores et déjà la bouille de votre héros ou héroïne, nous ne connaissons rien de lui. Il va donc falloir nous le présenter un peu plus afin que nous nous attachions à lui. Ou pas peut-être... Mais le héros seul ne compte pas ! Il va falloir aussi nous en dire un peu plus sur le monde dans lequel il évolue et quelle est sa situation au début de l'histoire.

Vous m'avez comprise, il va vous falloir nous présenter la situation initiale de votre conte. Votre protagoniste vit pour le moment un quotidien tranquille ou presque et rien n'a encore perturbé le cours de son destin. Nous n'entrons certes pas encore au cœur de l'histoire mais cette première étape sera essentielle pour admirer l'évolution de votre personnage tout au long de votre conte.

Mais vu qu'on est des coquines, on va vous imposer une petite contrainte : afin de donner une ambiance un peu particulière à votre image, vous allez devoir donner une couleur dominante à cette dernière. Cette couleur devra certes être dominante mais cela ne veut pas dire qu'elle devra être la seule couleur de votre image à moins que vous en faites le choix vous-même. Vous pourrez bien évidemment jouer avec les différentes teintes de cette couleur.

Êtes-vous prêt à nous lire la première page de votre conte ?

[Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1 Rygles10
-Vous allez devoir fournir une image se déroulant lors de la situation initiale de votre histoire.
-Une fois la participation postée, elle ne pourra plus être modifiée !
-La contrainte de cette étape est que votre image devra être composée d'une couleur dominante.
-Votre image ne devra pas dépasser les 750px de large mais un lien vers le format original est accepté.
-Vous devrez aussi accompagner votre image d'un texte décrivant la scène.
-Le style du texte est votre convenance et vous aurez de nombreuse possibilités de nous raconter votre conte : poésie, narrateur omniscient, langage sms... non peut-être pas ça, en fait. Du moins, faites travailler votre imagination ! Sa longueur ne devra cependant pas dépasser les 800 mots.
-Vous pouvez faire appel aux Helpers pour corriger votre texte : ils sont là pour faire disparaître les vilaines fautes qui pourraient entacher la qualité de votre texte.
-L’utilisation de CC et retouches sont autorisées.
-Ce concours est ouvert à toutes les générations du jeu.
-N’hésitez pas à poser toutes les questions qui vous sembleront nécessaires, l'équipe d'animation est là pour vous apporter les réponses.
-Vous aurez jusqu'au 17 août 20h, pour poster votre participation. Après quoi un vote sera mis en place.

[Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1 Partic10


Will :

Il y avait une fois une petite fille au doux nom d'Agatha. Elle vivait avec ses deux frères Gustave et Timothée dans une grande maison auprès de ses parents, de leurs nourrices et de leurs gouvernantes.
Agatha vivait avec sa famille une vie douce et harmonieuse jusqu'au jour où le malheur est venu frapper à leur porte.

Chapitre I: Maman est partie.

"Je fais souvent ce rêve étrange, où je me promène dans une allée bordée d'arbres. De grands arbres majestueux où les rayons de lumière passent au travers.
Tout paraît si calme et paisible et pourtant une tension lancinante règne. Un sentiment étrange, comme si quelque chose se préparait, un mauvais pressentiment.

Soudain en un éclair, le décor se transforme et je me retrouve téléportée dans ma chambre. C'est alors que j'endends une voix douce et lointaine, je ne comprends pas distinctement ce qu'elle me dit à part mon prénom: Agatha... Agatha... Le vent se met alors à souffler, les feuilles des arbres bruissent, soudain le sol de ma chambre se dérobe sous mes pieds. Je suis pétrifiée, tout va si vite et très lentement à la fois. Je tombe dans le vide sans jamais m'arrêter."

Ce matin- là, mon père se tenait là, assis dans ma chambre comme  prostré. Je le vis bien avant mais je n'osais pas ouvrir les yeux. Je savais qu'une mauvaise nouvelle allait arriver. Ce mauvais rêve me pourchassait-il peut-être encore ? Pour m'annoncer comme à son habitude de mauvais présages.

Père: Agatha... Mon ange réveilles toi...
     
Faisant mine de dormir, je ne voulais pas ouvrir les yeux mais sa voix tremblante me sortit de mon feint sommeil.

Père: Agatha, réveilles toi je t'en prie...

C'était la première fois que j'entendais et voyais mon papa pleurer. Lui d'un naturel si joyeux, je ne le reconnaissais pas. Effrayée je m'empressais de lui demander ce qui n'allait pas.

Agatha: Pourquoi pleures tu papa ?
Père: Mon ange, mon trésor... Il est arrivé quelque chose de grave...
Agatha: Je comprends pas papa...
Père: Agatha, il est arrivé quelque chose de grave à ta maman... Elle est partie.

Je n'arrivais pas à  comprendre pourquoi ceci le mettait dans un état pareil. Il arrivait souvent à  maman de partir de la maison.

Agatha: Partie ? Mais quand va-t'elle revenir ?
Père: Mon ange, elle est partie pour toujours.
Agatha: Pour toujours ?

A la vue de son regard rempli de larmes, je me dérobais sous ma couette dans un sanglot étouffé.
Je voulais retomber dans mon sommeil, afin de pouvoir à nouveau me réveiller et m'apercevoir que tout ceci n'était qu'un cauchemar. Je criais, hurlait afin de m'en persuader... Sans succès.

[Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1 Tomb3110

C'était une triste journée pluvieuse de printemps, tout me paraissait si froid, si artificiel. De l'extérieur et au plus profond de moi. Mes frères Gustave et Timothée étaient figés, épuisés, une longue journée nous attendais, je ne savais pas si tout ceci était bien réel.

Ma maman était à mes yeux une personne qui n'avait jamais fait de mal à personne alors je me demandais ce que j'avais pu faire de mal. Désormais ce sentiment ne me quittait plus.
Dans mon désespoir, je m'accrochais au bras de mon papa, je ne pouvais pas ouvrir les yeux. Le bruit du vent dans les arbres me berçait comme dans mon rêve. Mon doux rêve à présent.

Agatha: Papa ?
Père: Mon ange ?
Agatha: Est-ce-qu'un jour ?
Père: Oui ?
Agatha: Là reverrais-je un jour ?
Père: Agatha, mon trésor, ma poupée... Je ne saurais te répondre... mais ce qui est certain c'est qu'elle vivra toujours à travers toi et tes deux frères. Ma poupée je t'aime tant...

Les larmes coulaient le long de mes joues... Une multitude de sentiments se mélangeaient en moi:  la peine, la douleur, la colère, le chagrin.
Je ne pouvais pas m'imaginer de ne plus jamais la revoir, qu'elle ne me sert plus dans ses bras...
Il y avait un grand vide en moi, le manque de ne plus la voir depuis quelques heures était déjà insupportable...

Bretagne22 :

[Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1 Les_dy10
Le début d'Olympe.
Moi c'est Olympe une selle-Française, je suis arrivée dans ce ranch quand j'avais 2 ans. Cela fera donc 4 ans que je vis ici, avec Apollon un pur-sang pas très amical, Belphégor un étalon selle français et Zébulon un shetland il est tout jeune et tout foufou, il me fait penser à Bouli un poulain du haras où je suis née, je ne cesse de penser à mon ancienne vie quand je regarde Zébulon faire son pitre, oui là où vivent mes parents.

Je suis née dans un haras de mère et père selle-Français tous des champions en obstacle, car dans ce haras ne naissent que des fils ou filles de champions, je suis née pour perdurer la tradition, le jour de ma naissance ma mère une jument grise, m'encourageait à faire mes premiers pas, les longs moments où elle me câlinait, puis vient le jour où je mis les sabots dehors sur de l'herbe pour la première fois, c'était une drôle de sensation ma mère alla dehors et m'appela pour que je la rejoigne, d'un pas hésitant je trottai à ses côtés, il y avait d'autres poulains, tout plein. J'étais timide mais en voyant les autres poulains galoper, je me suis mise aussi à suivre et je galopais parfois je glissais et tombais, nous sommes maladroits à cet âge, je galopais et galopais sous le regard de mère et puis plus loin un cheval qui se trouvait seul dans un paddock, arriva vers la barrière et se mit aussi à galoper et il s'arrêta quand je m'arrêtai, et ainsi de suite, il était immense, avec sa robe baie, ces crins noirs et son regard noir il était impressionnant. Je m'étais mise à avoir peur, regagnant les pattes de ma mère, elle frottait son nez au mien pour me rassurer, et tout en trottant elle m'emmena voir ce grand étalon, en fait c'est mon père, autant il est impressionnant, autant il est très amical, très fier aussi, il lui arrive souvent de sauter la barrière et de nous rejoindre et les toutes les juments et même les poulains se mettaient à galoper, nous formions une horde, c'est ainsi que je grandissais entourée de ma mère, mon père et de toutes les juments et leurs poulains.

Chaque jour, les humains venaient me voir, ils me caressaient, brossaient, curaient les sabots, puis vient le moment de la mise en selle et de la bride, je ne voulais pas que l'on me mette tout ça sur moi, alors je me débattais, je me ruais, j'étais furieuse, les humains étaient patients à chaque fois qu'ils venaient pour me mettre ces choses ils me donnaient des récompenses, les jours, mois passaient et un jour je ne sentis plus la selle sur mon dos, du moins elle ne me gênait pas et la bride pareil, je me suis dit ça y est le calvaire est fini! J'arrive à mes deux ans et vient le jour de la séparation d'avec ma mère ! Ce fut très dur car ma mère ne voulait pas et moi non plus, mais les humains, m'enfermèrent dans un box, ils ouvrirent une porte, me sortirent en longe et me firent monter dans un box très étroit et sombre, puis je me suis à sentir le box bouger et il continua durant un très long moment, je hérissai pour appeler ma mère mais rien aucune réponse.
La nuit commença à tomber et le box s'arrêta de bouger, la porte s'ouvrit et un humain que je ne connaissais pas me fit descendre et installa dans un box un grand box il y avait un cheval noir, grand fort aussi impressionnant que mon père, c'est comme ça que je fis la connaissance de Belphégor! La fatigue étant la je me suis endormi.

Le lendemain, mon nouvel humain m'ouvrit la porte du box et m'emmena dans un pré où se trouvait le cheval noir, j'étais perdu et j'avais peur, je fis peu à peu connaissance mon voisin de box.
Un petit humain arriva et me donna une pomme tout en me caressant, ce que je lui laissais faire, car faut reconnaître que les caresses ne sont pas désagréables, les jours se suivent, jusqu'au jour où le grand humain se mit sur mon dos, au début je ne voulais pas, je tremblais et à chaque fois, l'humain me rassurais avec des mots et des caresses et petit à petit j'ai fini par l'otarie à avoir sur mon dos et c'est comme ça que ma confiance envers c'est deux humains à avoir, car même le petit humain montait parfois sur mon dos; je voyais aussi souvent le cheval noir être monté par le petit humain.
C'est comme ça que je suis arrivée dans ce ranch et que je m’entraîne régulièrement au saut d'obstacles!

Time0Less :



Prélude solaire


 
Longtemps,il a été rare de sentir une brise légère dans les terres des sables.
   Le temps oscillait le plus souvent entre un vent violent emportant terres sèches et herbes folles, à un air sec et chaud.Mais parfois, comme en cette fin de journée, le vent prenait plus de douceur pour atteindre la terre et tout être vivant lui était reconnaissant. Perché sur un haut rocher, Ace Martel observait sa ville s'animer en contre bas. Quelques marchands s’effaraient avec le chaland retardataire pour vendre peaux et nourriture, tandis que bon nombre d'hommes rentraient chez eux après une longue journée de pèche. Des relents de poisson se faisant sécher au soleil remontaient des maisons, laissant une désagréable odeur dans le nez. Les hommes et femmes circulaient, se saluaient plus ou moins distraitement avant de vaquer à leurs occupations. Les quelques jeunes enfants couraient sur la plage de sable fin, et quelques uns se chamaillaient jusqu'à se pousser à l'eau. A la limite Sud du camp, un enclos à l'ombre de rochers, gardait en sécurité un grand troupeau de gazelles.

   Ace Martel, vivait depuis sa naissance au sein du camp de Greff. Un amas de maisons construites au bord de l'océan et à la limite du désert. Il faisait partie des rares camps d'Hommes encore établis et suffisamment productifs pour permettre à sa communauté de survivre. Vivant de sa pêche, de l'élevage de grands caracals, gazelles blanches et de quelques chevaux pour leur viande, le camp de Greff réussissait à se maintenir depuis des centaines d'années. Construit après la sécheresse de la Terre, des survivants de ces temps maudits avaient trouvé refuge près de l'eau, cherchant désespérément à s'éloigner du sable et de la lave. Certains bâtiments d'ailleurs dataient d'avant la construction du camp. On les reconnaissait par leur architecture cubique et l'isolement thermique qu'ils procuraient. Ace savait de part les précepteurs, que ces constructions qui servaient au camp pour garder denrées et bétails aux frais, avaient très certainement sauvé les Hommes.

   A cette époque de l'année, où le soleil se montrait doux, Ace avait pris l'habitude de venir se percher sur le plus haut des rochers qui surplombait le camp. Ainsi il pouvait voir au-delà des dunes de sables et de l'océan. Guetter l’inconnu dans l'espoir de voir quelque chose d’inattendu. Car même si la vie à Greff n'était pas facile, il n'y avait pas grand-chose à faire. Peu de voyageurs venaient ici. Les seuls étaient des habitants de fermes établies aux abords du camp ou des nomades. C'était ces nomades que Ace guettaient. S'il était si impatient, cela n'était pas que pour observer les marchandises inconnues et exotiques qu'ils amenaient avec eux, mais pour les histoires qu'ils avaient à raconter.

   Le père de Ace, Aaron Martel, était éleveur de caracals au camp. Il avait eu souvent à traiter avec les nomades pour leur fournir montures et fourrages. Car rien de mieux que les grands caracals pour parcourir les hautes dunes du désert. Ces félins géants faisant facilement la taille d'un cheval, servaient de montures mais également de fidèles gardiens. Le vent souffla une bourrasque plus hardie et Ace les aperçut enfin. Il se passa une main légère sur le visage chassant la sueur de sa jeune barbe et scruta plus attentivement le lointain. Une fine ligne sombre à l’horizon, composée d'hommes et de bêtes marchait d'un pas régulier mais soutenu vers le camp.

  Les nomades étaient de retour !

    Le jeune homme se laissa glisser de la roche jusqu'à un rebord plus bas et revint sur la terre ferme après quelques bonds. D'un geste rapide, il chassa la poussière de ses vêtements, et se dirigea d'un pas vif vers sa maison. Lorsqu'il arriva, le souffle court, Ace passa la grande porte en appelant son père. Ils vivaient tout les deux dans un corps de fermes un peu à l'écart de la ville. De hauts murs de vieilles briques et un toit plat faisait l'ensemble de l'architecture. Et cela valait pour beaucoup de maisons ici.
« Papa ?! Les caravanes !» lança-t-il d'une voix forte.
Le jeune homme passa de pièce en pièce, scrutant les vieux meubles comme si son père avaient pu se cacher en dessous. Finalement, il alla jusqu'à la cour intérieur, avec l'intention de se diriger vers les enclos à caracals et chevaux, mais une voix chaleureuse le coupa dans son élan.
« Elles sont encore loin ?! » s'exclama une jeune fille arrivant vers lui à petite foulées.
Ravissante avec ses cheveux bruns remontés en queue de cheval, la jeune fille portait un simple haut et un court short. Ses bottes hautes servant de parfait isolant entre ses pieds et le sable chaud.
  Ace esquissa un sourire à sa vue.

[Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1 Intro_10

l'image taille réelle.




Sucréomiel :

[Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1 3W6FTGu

La Cité était en liesse. Chaque année, à la funeste date anniversaire des Larmes du Soleil, tout le peuple s’était réuni pour célébrer l’espoir. En ces temps troublés, l’espoir se parait de bleu. Bleu comme les poudres que la foule lançait allègrement dans les airs, piètre simulacre de la pureté du ciel d’antan. Bleu comme les flammes sacrées que les prêtres portaient jusqu’à la gueule béante du Cratère. Bleu comme les mystérieux iris des garçons, hommes et vieillards, vêtus d’un simple pagne, qui cheminaient au sein du cortège : les Enfants de l’Azur.

Parmi eux, Mô participait à sa cinquante-troisième cérémonie. Il aurait pu suivre la procession privé de sa vue défaillante, tant de fois il avait foulé le chemin qui, depuis le temple, menait aux portes de la contrée de tous les rêves et de tous les dangers. Là, au sommet du Cratère, une vasque fumante contenait des pierres gravées à leur nom. Trois Enfants aux yeux bleus étaient choisis au hasard, ainsi le voulait la prophétie. Ils étaient la promesse d’un avenir radieux qui chasserait les nuages, laverait la Cité de la poussière grise omniprésente, éradiquerait tous les fléaux qui avaient dévasté les terres jadis si hospitalières. Trois Enfants pour trois pierres... Pourtant, jusqu’à aujourd’hui, aucun des élus n’était revenu vivant et victorieux de la Quête.

Au terme d’une journée de festivités, le cortège parvint en haut du Cratère. Las, Mô trainait sa vieille carcasse. La peur viscérale des premières cérémonies puis le désir de gloire insouciant de la fleur de l’âge avaient laissé place à une totale résignation. Au terme d’années d’entrainement intensif et de réclusion, il avait accepté l’idée que les dieux ne l’estimaient pas digne de la Quête.

Le Guide Spirituel brandit sa main sous les acclamations. Puis, guidé par la volonté divine, il la plongea dans la vasque sacrée. Toute la foule reprit en cœur les psaumes de la prophétie :

Enfant de l’Azur
Au Soleil dérobe les pierres de feu
Apporte la promesse d’un futur
Où s’ouvriront les cieux parés de bleu




Flash :

[Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1 502101ParticipationAmaz1

Chapitre 1: Un souffle de la mer.

    Le froid me prenait à mon réveil. Je cherchai du regard ma sœur Océane, je cherchai sa chaleur. Ne la voyant pas, j’enfilai un vêtement chaud avant de sortir de la pièce. Je pus constater que ma mère regardait l’océan ce matin. Elle avait l’habitude de le regarder régulièrement depuis que mon père est parti il y a quelques années, il ne voulait plus entendre parler de nous. Il avait sombré dans l’alcool, et la violence lui prenait régulièrement. Alors, il vaut mieux la laisser tranquille quand elle repense à ces événements.

    Durant la fin de l’après-midi, je décidai d’aller à la piscine naturelle de l’île avec ma petite sœur. Nous vivons ici depuis maintenant dix ans. Ce lieu perdu dans l’océan est très peu peuplé : nous sommes en tout 11 à vivre ici. L’été, c’est un pur bonheur d’habiter là, c’est un lieu presque privatif car nous ne voyons jamais de touriste. L’hiver est souvent rude, les bateaux de ravitaillements arrivent moins souvent et nous devons tenir plus longtemps avec une quantité de vivre limitée. Mais c’est notre choix, et le cadre de vie ici est exceptionnel.  

* * * * * *

     Océane me demande souvent si papa va revenir un jour. Elle l’a très peu connu, et elle ne sait pas ce qu’il faisait à l’époque. Je ne sais plus quoi répondre, même si elle sait qu’il ne reviendra pas, c‘est un manque pour elle de ne pas avoir de père à ses côtés. Alors, je l’enlace dans mes bras, et je l’entends pleurer. Je ressens sa souffrance, je sens aussi le vent soufflant dans nos cheveux. Cette brise marine venant de l’océan, nous chuchotant une douce mélodie.

     Alors que nous nous baignions, ma mère nous rejoignit. Elle nous annonça qu’un orage arriva au loin, et je pus constater l’ampleur des nuages à l’horizon, qui s’avançaient vers nous. L’épais voile noir cachait le soleil qui ne pouvait plus diffuser sa lumière. On entendait au loin les éclairs qui éclataient dans le ciel. Nous sommes rentrées ensuite à la maison, et maman s’est rendue dans la cuisine pour préparer le dîner.  

* * * * * *
     Le ventre rempli, j’enlaçais ma sœur dans notre chambre.  On se retrouve souvent toutes les deux pour ces moments intime, ou l’on peut se réconforter ensemble. Le tonnerre résonnait à l’intérieur de la maison, et nous entendîmes la pluie tomber sur les vitres. L’orage faisait peur à ma sœur. Alors que nous allâmes nous coucher, Océane me posa une question.

- « Est-ce que tu m’aimes Marie ? »


     Je suis assez étonnée par cette question de ma sœur. Je vis avec elle, et je lui montre mon amour au quotidien, je l’aime oui, c’est ma sœur. Je la regardais, je voyais sa tristesse dans son regard, je voyais ses larmes couler sur ses joues. Alors, je lui répondis.


-          « Océane, bien sûr que je t’aime, je ferais n’importe quoi pour toi. »
Je l’enlace une nouvelle fois avant de nous coucher.
 

[Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1 Rysult10
Les votes sont désormais clos. Merci aux votants. Sans plus attendre, voici le tableau récapitulatif :
Spoiler :
[Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1 652015Rsultats1


Dernière édition par Caroline le Dim 21 Aoû - 9:22, édité 6 fois

description[Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1 EmptyRe: [Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1

more_horiz
Pour les retardataires qui n'auraient pas pu s'inscrire mais qui désire quand même participer c'est encore possible Smile. Plus d'info Ici .

description[Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1 EmptyRe: [Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1

more_horiz
Oh je ne m'attendais pas à débuter avec un thème aussi scolaire.
Vous aviez dit quelque part que les étapes se prêteraient à une narration chronologique mais ceux qui le souhaitaient seraient libre de raconter dans l'ordre souhaité. D'où ma question : est-ce que les prochaines étapes suivront ce modèle (évènement perturbateur, péripétie, évènement résolutif/morale) ?
C'est pour comprendre comment je peux adapter mon schéma narratif. ^^

____________________________
 [Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1 VjVV9gU

description[Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1 EmptyRe: [Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1

more_horiz
Alors oui les prochaines étapes seront sur ce modèle-ci. Cependant comme on l'a dit lors des inscriptions, ton histoire peut avoir une chronologie particulière si c'est ton choix à toi: par exemple je dis ça aux pif, l’élément perturbateur peut s'être en réalité déroulé des années auparavant et n'avoir un impact sur la vie de ton protagoniste que plus tard. Ça répond à tes interrogations ?

La présentation des thèmes peut vous sembler classique, n’hésitez donc pas à demander des précisions vu qu'en réalité vous avez pleins de possibilités.

____________________________
Je suis géniale et Moshine est mon esclave :

[Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1 704960leharema [Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1 334523autographe[Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1 642025lesawrads

description[Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1 EmptyRe: [Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1

more_horiz
Ok, ça m'aide un peu (à y voir plus clair) mais pas trop (dans mon cas). ^^ Merci émue

____________________________
 [Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1 VjVV9gU

description[Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1 EmptyRe: [Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1

more_horiz
Oh je pensais qu'on aurait le thème de l'étape 1 demain... Bonne chance à  tous sourcil2

____________________________

description[Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1 EmptyRe: [Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1

more_horiz
Petite question :

Pour l'illustration, il est possible que je n'arrive pas à ce que je veux avec les sims 4. Vu que j'ai commencé le concours sur cette version du jeu, ai-je le droit de passer sur les sims 3 pour cette étape ? Éventuellement.

____________________________
[Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1 Bannie10

description[Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1 EmptyRe: [Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1

more_horiz
On en parle entre nous et on revient vers toi Wink

description[Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1 EmptyRe: [Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1

more_horiz
Alors Time: tu vas devoir continuer avec le personnage Sims 4 que tu nous as présenté. Tu peux si tu veux intégrer des éléments d'autres générations sims dans ton image mais tu dois absolument continuer avec le personnage Sims 4 que nous avons vu lors des inscriptions.

____________________________
Je suis géniale et Moshine est mon esclave :

[Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1 704960leharema [Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1 334523autographe[Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1 642025lesawrads

description[Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1 EmptyRe: [Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1

more_horiz
Je ne souhaitais pas changer de personnage ! Juste de jeu pour la mise en scène. Mais très bien je vais me débrouiller autrement. [Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1 1431192536

____________________________
[Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1 Bannie10

description[Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1 EmptyRe: [Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1

more_horiz
Bah oui c'est ce qu'elle te dit la dame, tu peux faire un "montage" en gardant ton perso S4

description[Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1 EmptyRe: [Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1

more_horiz
La dame ? [Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1 2620358557
Oui en fait Time tu peux faire un montage comme dit Havane: tu prends en photos ton perso Sims 4 et tu l'intègres dans un décor Sims 3.

____________________________
Je suis géniale et Moshine est mon esclave :

[Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1 704960leharema [Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1 334523autographe[Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1 642025lesawrads

description[Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1 EmptyRe: [Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1

more_horiz
Mes excuses ! Comme disait notre ami Bernard Werber

Entre ce que je pense, ce que je veux dire,

ce que je crois dire,

ce que je dis,

ce que vous voulez entendre,
ce que vous entendez, ce que vous croyez comprendre,

ce que vous voulez comprendre, et ce que vous comprenez,

Il y a au moins dix possibilités de ne pas se comprendre mais au moins on essai !



café

____________________________
[Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1 Bannie10

description[Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1 EmptyRe: [Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1

more_horiz
T'inquiète Time on avait compris. [Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1 2965971428

____________________________
Je suis géniale et Moshine est mon esclave :

[Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1 704960leharema [Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1 334523autographe[Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1 642025lesawrads

description[Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1 EmptyRe: [Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1

more_horiz
Mon texte est en salle de correction [Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1 1037060881 et je fignole la photos [Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1 2850139730

____________________________
[Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1 3c6dde05
Spoiler :
[Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1 180614090620103666[Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1 180614090615572244[Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1 180614091006168119[Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1 180614091005912490

description[Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1 EmptyRe: [Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1

more_horiz
Il vous reste 2 jours tout va bien ?

description[Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1 EmptyRe: [Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1

more_horiz
Dans les choux pour la mise en page ! Mais le tout arrive ce soir. [Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1 1431192536

____________________________
[Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1 Bannie10

description[Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1 EmptyRe: [Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1

more_horiz
J'avais une question, d'autres personnages peuvent intervenir dans l'illustration ? (dans le récit je suppose que oui [Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1 2620358557 )

____________________________

description[Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1 EmptyRe: [Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1

more_horiz
Oui Flash.

description[Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1 EmptyRe: [Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1

more_horiz
Coucou Smile
Cool Flash de te voir participer  Wink
Voilà ma participation pour l'étape  1 Wink
Images :
Il y avait une fois une petite fille au doux nom d'Agatha. Elle vivait avec ses deux frères Gustave et Timothée dans une grande maison auprès de ses parents, de leurs nourrices et de leurs gouvernantes.
Agatha vivait avec sa famille une vie douce et harmonieuse jusqu'au jour où le malheur est venu frapper à leur porte.

Chapitre I: Maman est partie.

"Je fais souvent ce rêve étrange, où je me promène dans une allée bordée d'arbres. De grands arbres majestueux où les rayons de lumière passent au travers.
Tout paraît si calme et paisible et pourtant une tension lancinante règne. Un sentiment étrange, comme si quelque chose se préparait, un mauvais pressentiment.

Soudain en un éclair, le décor se transforme et je me retrouve téléportée dans ma chambre. C'est alors que j'entends une voix douce et lointaine, je ne comprends pas distinctement ce qu'elle me dit à part mon prénom: Agatha... Agatha... Le vent se met alors à souffler, les feuilles des arbres bruissent, soudain le sol de ma chambre se dérobe sous mes pieds. Je suis pétrifiée, tout va si vite et très lentement à la fois. Je tombe dans le vide sans jamais m'arrêter."

Ce matin-là, mon père se tenait là, assis dans ma chambre comme  prostré. Je le vis bien avant mais je n'osais pas ouvrir les yeux. Je savais qu'une mauvaise nouvelle allait arriver. Ce mauvais rêve me pourchassait-il peut-être encore ? Pour m'annoncer comme à son habitude de mauvais présages.

Père: Agatha... Mon ange réveille toi...
     
Faisant mine de dormir, je ne voulais pas ouvrir les yeux mais sa voix tremblante me sortit de mon feint sommeil.

Père: Agatha, réveille toi je t'en prie...

C'était la première fois que j'entendais et voyais mon papa pleurer. Lui d'un naturel si joyeux, je ne le reconnaissais pas. Effrayée je m'empressais de lui demander ce qui n'allait pas.

Agatha: Pourquoi pleures-tu papa ?
Père: Mon ange, mon trésor... Il est arrivé quelque chose de grave...
Agatha: Je comprends pas papa...
Père: Agatha, il est arrivé quelque chose de grave à ta maman... Elle est partie.

Je n'arrivais pas à  comprendre pourquoi ceci le mettait dans un état pareil. Il arrivait souvent à  maman de partir de la maison.

Agatha: Partie ? Mais quand va-t'elle revenir ?
Père: Mon ange, elle est partie pour toujours.
Agatha: Pour toujours ?

A la vue de son regard rempli de larmes, je me dérobais sous ma couette dans un sanglot étouffé.
Je voulais retomber dans mon sommeil, afin de pouvoir à nouveau me réveiller et m'apercevoir que tout ceci n'était qu'un cauchemar. Je criais, hurlait afin de m'en persuader... Sans succès.

[Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1 Tomb3110

C'était une triste journée pluvieuse de printemps, tout me paraissait si froid, si artificiel. De l'extérieur et au plus profond de moi. Mes frères Gustave et Timothée étaient figés, épuisés, une longue journée nous attendais, je ne savais pas si tout ceci était bien réel.

Ma maman était à mes yeux une personne qui n'avait jamais fait de mal à personne alors je me demandais ce que j'avais pu faire de mal. Désormais ce sentiment ne me quittait plus.
Dans mon désespoir, je m'accrochais au bras de mon papa, je ne pouvais pas ouvrir les yeux. Le bruit du vent dans les arbres me berçait comme dans mon rêve. Mon doux rêve à présent.

Agatha: Papa ?
Père: Mon ange ?
Agatha: Est-ce-qu'un jour ?
Père: Oui ?
Agatha: Là reverrais-je un jour ?
Père: Agatha, mon trésor, ma poupée... Je ne saurais te répondre... mais ce qui est certain c'est qu'elle vivra toujours à travers toi et tes deux frères. Ma poupée je t'aime tant...

Les larmes coulaient le long de mes joues... Une multitude de sentiments se mélangeaient en moi:  la peine, la douleur, la colère, le chagrin.
Je ne pouvais imaginer de ne plus jamais la revoir, qu'elle ne me serre plus dans ses bras.
Il y avait un grand vide en moi, le manque de ne plus la voir depuis quelques heures était déjà insupportable...


Dernière édition par Will le Mer 17 Aoû - 10:13, édité 1 fois

____________________________

description[Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1 EmptyRe: [Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1

more_horiz
Merci will Smile. Les autres, vous avez jusqu'à demain 20h00 Wink.

description[Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1 EmptyRe: [Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1

more_horiz
Voilà ma participation
Spoiler :
Le début d'Olympe.
Moi c'est Olympe une selle-Française, je suis arrivée dans ce ranch quand j'avais 2 ans. Cela fera donc 4 ans que je vis ici, avec Apollon un pur-sang pas très amical, Belphégor un étalon selle français et Zébulon un shetland il est tout jeune et tout foufou, il me fait penser à Bouli un poulain du haras où je suis née, je ne cesse de penser à mon ancienne vie quand je regarde Zébulon faire son pitre, oui là où vivent mes parents.

Je suis née dans un haras de mère et père selle-Français tous des champions en obstacle, car dans ce haras ne naissent que des fils ou filles de champions, je suis née pour perdurer la tradition, le jour de ma naissance ma mère une jument grise, m'encourageait à faire mes premiers pas, les longs moments où elle me câlinait, puis vient le jour où je mis les sabots dehors sur de l'herbe pour la première fois, c'était une drôle de sensation ma mère alla dehors et m'appela pour que je la rejoigne, d'un pas hésitant je trottai à ses côtés, il y avait d'autres poulains, tout plein. J'étais timide mais en voyant les autres poulains galoper, je me suis mise aussi à suivre et je galopais parfois je glissais et tombais, nous sommes maladroits à cet âge, je galopais et galopais sous le regard de mère et puis plus loin un cheval qui se trouvait seul dans un paddock, arriva vers la barrière et se mit aussi à galoper et il s'arrêta quand je m'arrêtai, et ainsi de suite, il était immense, avec sa robe baie, ces crins noirs et son regard noir il était impressionnant. Je m'étais mise à avoir peur, regagnant les pattes de ma mère, elle frottait son nez au mien pour me rassurer, et tout en trottant elle m'emmena voir ce grand étalon, en fait c'est mon père, autant il est impressionnant, autant il est très amical, très fier aussi, il lui arrive souvent de sauter la barrière et de nous rejoindre et les toutes les juments et même les poulains se mettaient à galoper, nous formions une horde, c'est ainsi que je grandissais entourée de ma mère, mon père et de toutes les juments et leurs poulains.

Chaque jour, les humains venaient me voir, ils me caressaient, brossaient, curaient les sabots, puis vient le moment de la mise en selle et de la bride, je ne voulais pas que l'on me mette tout ça sur moi, alors je me débattais, je me ruais, j'étais furieuse, les humains étaient patients à chaque fois qu'ils venaient pour me mettre ces choses ils me donnaient des récompenses, les jours, mois passaient et un jour je ne sentis plus la selle sur mon dos, du moins elle ne me gênait pas et la bride pareil, je me suis dit ça y est le calvaire est fini! J'arrive à mes deux ans et vient le jour de la séparation d'avec ma mère ! Ce fut très dur car ma mère ne voulait pas et moi non plus, mais les humains, m'enfermèrent dans un box, ils ouvrirent une porte, me sortirent en longe et me firent monter dans un box très étroit et sombre, puis je me suis à sentir le box bouger et il continua durant un très long moment, je hérissai pour appeler ma mère mais rien aucune réponse.
La nuit commença à tomber et le box s'arrêta de bouger, la porte s'ouvrit et un humain que je ne connaissais pas me fit descendre et installa dans un box un grand box il y avait un cheval noir, grand fort aussi impressionnant que mon père, c'est comme ça que je fis la connaissance de Belphégor! La fatigue étant la je me suis endormi.

Le lendemain, mon nouvel humain m'ouvrit la porte du box et m'emmena dans un pré où se trouvait le cheval noir, j'étais perdu et j'avais peur, je fis peu à peu connaissance mon voisin de box.
Un petit humain arriva et me donna une pomme tout en me caressant, ce que je lui laissais faire, car faut reconnaître que les caresses ne sont pas désagréables, les jours se suivent, jusqu'au jour où le grand humain se mit sur mon dos, au début je ne voulais pas, je tremblais et à chaque fois, l'humain me rassurais avec des mots et des caresses et petit à petit j'ai fini par l'otarie à avoir sur mon dos et c'est comme ça que ma confiance envers c'est deux humains à avoir, car même le petit humain montait parfois sur mon dos; je voyais aussi souvent le cheval noir être monté par le petit humain.
C'est comme ça que je suis arrivée dans ce ranch et que je m’entraîne régulièrement au saut d'obstacles!

____________________________
[Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1 3c6dde05
Spoiler :
[Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1 180614090620103666[Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1 180614090615572244[Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1 180614091006168119[Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1 180614091005912490

description[Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1 EmptyRe: [Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1

more_horiz
Merci Smile

description[Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1 EmptyRe: [Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1

more_horiz
Voici pour la première étape :
L'alliance d'Onra :



Prélude solaire


 
Longtemps,il a été rare de sentir une brise légère dans les terres des sables.
   Le temps oscillait le plus souvent entre un vent violent emportant terres sèches et herbes folles, à un air sec et chaud.Mais parfois, comme en cette fin de journée, le vent prenait plus de douceur pour atteindre la terre et tout être vivant lui était reconnaissant. Perché sur un haut rocher, Ace Martel observait sa ville s'animer en contre bas. Quelques marchands s’effaraient avec le chaland retardataire pour vendre peaux et nourriture, tandis que bon nombre d'hommes rentraient chez eux après une longue journée de pèche. Des relents de poisson se faisant sécher au soleil remontaient des maisons, laissant une désagréable odeur dans le nez. Les hommes et femmes circulaient, se saluaient plus ou moins distraitement avant de vaquer à leurs occupations. Les quelques jeunes enfants couraient sur la plage de sable fin, et quelques uns se chamaillaient jusqu'à se pousser à l'eau. A la limite Sud du camp, un enclos à l'ombre de rochers, gardait en sécurité un grand troupeau de gazelles.

   Ace Martel, vivait depuis sa naissance au sein du camp de Greff. Un amas de maisons construites au bord de l'océan et à la limite du désert. Il faisait partie des rares camps d'Hommes encore établis et suffisamment productifs pour permettre à sa communauté de survivre. Vivant de sa pêche, de l'élevage de grands caracals, gazelles blanches et de quelques chevaux pour leur viande, le camp de Greff réussissait à se maintenir depuis des centaines d'années. Construit après la sécheresse de la Terre, des survivants de ces temps maudits avaient trouvé refuge près de l'eau, cherchant désespérément à s'éloigner du sable et de la lave. Certains bâtiments d'ailleurs dataient d'avant la construction du camp. On les reconnaissait par leur architecture cubique et l'isolement thermique qu'ils procuraient. Ace savait de part les précepteurs, que ces constructions qui servaient au camp pour garder denrées et bétails aux frais, avaient très certainement sauvé les Hommes.

   A cette époque de l'année, où le soleil se montrait doux, Ace avait pris l'habitude de venir se percher sur le plus haut des rochers qui surplombait le camp. Ainsi il pouvait voir au-delà des dunes de sables et de l'océan. Guetter l’inconnu dans l'espoir de voir quelque chose d’inattendu. Car même si la vie à Greff n'était pas facile, il n'y avait pas grand-chose à faire. Peu de voyageurs venaient ici. Les seuls étaient des habitants de fermes établies aux abords du camp ou des nomades. C'était ces nomades que Ace guettaient. S'il était si impatient, cela n'était pas que pour observer les marchandises inconnues et exotiques qu'ils amenaient avec eux, mais pour les histoires qu'ils avaient à raconter.

   Le père de Ace, Aaron Martel, était éleveur de caracals au camp. Il avait eu souvent à traiter avec les nomades pour leur fournir montures et fourrages. Car rien de mieux que les grands caracals pour parcourir les hautes dunes du désert. Ces félins géants faisant facilement la taille d'un cheval, servaient de montures mais également de fidèles gardiens. Le vent souffla une bourrasque plus hardie et Ace les aperçut enfin. Il se passa une main légère sur le visage chassant la sueur de sa jeune barbe et scruta plus attentivement le lointain. Une fine ligne sombre à l’horizon, composée d'hommes et de bêtes marchait d'un pas régulier mais soutenu vers le camp.

  Les nomades étaient de retour !

    Le jeune homme se laissa glisser de la roche jusqu'à un rebord plus bas et revint sur la terre ferme après quelques bonds. D'un geste rapide, il chassa la poussière de ses vêtements, et se dirigea d'un pas vif vers sa maison. Lorsqu'il arriva, le souffle court, Ace passa la grande porte en appelant son père. Ils vivaient tout les deux dans un corps de fermes un peu à l'écart de la ville. De hauts murs de vieilles briques et un toit plat faisait l'ensemble de l'architecture. Et cela valait pour beaucoup de maisons ici.
« Papa ?! Les caravanes !» lança-t-il d'une voix forte.
Le jeune homme passa de pièce en pièce, scrutant les vieux meubles comme si son père avaient pu se cacher en dessous. Finalement, il alla jusqu'à la cour intérieur, avec l'intention de se diriger vers les enclos à caracals et chevaux, mais une voix chaleureuse le coupa dans son élan.
« Elles sont encore loin ?! » s'exclama une jeune fille arrivant vers lui à petite foulées.
Ravissante avec ses cheveux bruns remontés en queue de cheval, la jeune fille portait un simple haut et un court short. Ses bottes hautes servant de parfait isolant entre ses pieds et le sable chaud.
  Ace esquissa un sourire à sa vue.

[Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1 Intro_10




____________________________
[Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1 Bannie10

description[Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1 EmptyRe: [Clos] Raconte-moi une histoire - Etape 1

more_horiz
Merci time .